Assaut syrien sur Deir ez-Zor: la coalition a cessé de surveiller Daech à la demande russe

© REUTERS / Khalil Ashawi/File PhotoA view shows damaged buildings in Deir al-Zor, eastern Syria February 19, 2014
A view shows damaged buildings in Deir al-Zor, eastern Syria February 19, 2014 - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
L'aviation de la coalition internationale dirigée par les États-Unis a arrêté de surveiller un convoi de Daech à la demande de la Russie, compte tenu du fait que les forces syriennes avaient lancé leur offensive sur Deir ez-Zor, est-il dit dans un communiqué de la coalition.

A la demande de la partie russe, des avions de la coalition antiterroriste dirigée par les États-Unis ont cessé de surveiller un convoi de terroristes de Daech.

«Le 8 septembre, aux environs de 07:00 GMT (09h00 heure de Paris), les troupes gouvernementales sont passées près d'un convoi de 11 autobus avec des combattants de Daech et des civils dans le désert dans l'est de la Syrie. Afin d'éviter des conflits dans le cadre de la lutte anti-Daech, l'avion de reconnaissance de la coalition a quitté l'espace aérien adjacent à la demande d'officiels russes lors de leur assaut sur Deir ez-Zor», a annoncé la coalition dans un communiqué.

Le passage des unités syriennes près du convoi confirme que la Syrie a la responsabilité des autobus convoyant les terroristes, est-il noté.

Deir ez-Zor - Sputnik Afrique
Sénateur russe: l'évacuation des chefs de Daech probable à presque 100%

«Comme toujours, nous allons faire tout notre possible pour assurer que les terroristes de Daech ne se dirigent pas vers la frontière avec nos partenaires», a affirmé le représentant de la coalition John Braga.

Après avoir repris une hauteur importante, située dans l'est de Deir ez-Zor non loin de la base aérienne de la ville, les troupes gouvernementales syriennes ont lancé vendredi l'opération de libération de l'aérodrome assiégé, a indiqué un correspondant de Sputnik présent sur les lieux.

Fin août, un hélicoptère militaire américain avait évacué deux chefs de guerre de Daech «d'origine européenne» et les membres de leurs familles de la localité d'al-Treif située au nord-ouest de Deir ez-Zor, comme il est devenu notoire récemment.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала