Pourquoi l’Otan est-elle si préoccupée par les exercices Zapad 2017?

© Sputnik . Mikhail Mokrushin / Accéder à la base multimédiaDes exercices militaires conjoints Russie-Biélorussie
Des exercices militaires conjoints  Russie-Biélorussie - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Le Kremlin a qualifié d’injustifiées les allégations de l’Otan et des médias occidentaux selon lesquelles les exercices militaires des forces russes et biélorusses Zapad 2017, prévus pour la mi-septembre, auraient une nature agressive.

Le vice-ministre russe des Affaires étrangères Alexeï Mechkov a rejeté les accusations formulées par l'Alliance atlantique contre les exercices conjoints Zapad 2017, organisés par la Russie et la Biélorussie. Selon lui, le Kremlin a «fourni de larges informations à l'Otan sur les exercices à venir», cette dernière ayant reçu «les invitations pertinentes».

«Les pays qui tentent d'aggraver au maximum la situation avant les exercices, en mettant en circulation des accusations infondées contre la Russie, sont ces mêmes pays qui entravent autant que possible les contacts entre les militaires de nos pays», a déclaré le diplomate russe aux journalistes.

Helsinki - Sputnik Afrique
WSJ: «Menacée» par un exercice militaire russe, la Finlande se prépare à vivre sous terre
Un certain nombre des pays membres de l'Otan ont auparavant exprimé leur profonde préoccupation face aux manœuvres militaires baptisées Zapad 2017 qui débuteront à la mi-septembre. Le ministère russe de la Défense a de son côté indiqué que les manœuvres organisées par la Russie et la Biélorussie seraient purement défensives. Les hypothèses de certains médias prétendant que l'exercice vise à aménager «une tête de pont pour l'occupation» de la Lituanie, de la Pologne ou de l'Ukraine sont fallacieuses, a-t-il souligné.

L'exercice stratégique conjoint Zapad 2017 des forces russes et biélorusses se déroulera du 14 au 20 septembre dans les deux pays. Le ministère russe de la Défense a précédemment annoncé que les manœuvres rassembleraient quelque 12.700 militaires, dont 5.500 russes, 70 avions et hélicoptères, jusqu'à 680 véhicules de combat, y compris 250 chars, environ 200 pièces d'artillerie, de mortiers et de lance-roquettes multiples, ainsi qu'une dizaine de navires.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала