Nemo énigmatique: le rôle du nouveau membre de la famille Macron décrypté

© REUTERS / Charles PlatiauFrench President Emmanuel Macron's dog, a labrador crossed griffon named Nemo, is seen at the Elysee Palace in Paris, France, August 28, 2017.
French President Emmanuel Macron's dog, a labrador crossed griffon named Nemo, is seen at the Elysee Palace in Paris, France, August 28, 2017. - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Aujourd'hui, il est le 1er chien de la République. Nemo défraie la chronique dans l'Hexagone. Commençant par blaguer sur son nom «de poisson», les commentateurs les plus acharnés ont fini par supposer que le chien avait déjà accordé son premier entretien sur son nouveau rôle.

La famille présidentielle française s'est élargie ce weekend en accueillant un labrador croisé de griffon. Cet ancien habitant d'un refuge de la SPA âgé d'un an, ne pouvait pas imaginer à quel point sa vie allait changer. Le nouveau locataire de l'Élysée a été baptisé Nemo, prénom commençant par un «N», pour son année de naissance, mais aussi pour rendre hommage au célèbre capitaine Nemo du roman de Jules Verne Vingt mille lieues sous les mers, très apprécié du Président français.

L'arrivée d'un membre à quatre pattes dans la famille présidentielle a déclenché une véritable surenchère d'hypothèses quant au choix du nom de l'animal, ainsi que concernant le rôle que le chien jouera à l'Élysée.

À en croire les internautes, le choix du nom Nemo a été précédé d'une histoire plus triste et moins romantique que ce que pensent les partisans de la théorie sur le roman de Jules Verne:

Alors que d'autres se lancent dans les rappels historiques:

Tandis que certains ne peuvent plus dormir tranquille à cause de l'anagramme du mot Nemo:

Nombreux ont été ceux qui ont montré un vif intérêt pour la vie luxueuse du nouvel animal domestique du couple Macron, bien plus que pour les actions politiques du chef de l'État…

… tandis que d'autres ont critiqué l'adoption en soi:

À peine le chien a-t-il posé le pied dans le palais présidentiel que les premières photos décrochées par les journalistes ont fait l'objet de blagues:

L'accueil accordé au Président nigérien Issoufou Mahamadou n'a pas non plus échappé à l'œil vigilant des internautes:

Nemo n'est pas le premier chien locataire de l'Élysée. Auparavant, le labrador noir de François Hollande occupait ce «poste».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала