La demande «Comment survivre à une attaque nucléaire» gagne en popularité sur Google

CC0 / Pixabay / Explosion d'une bombe nucléaire
Explosion d'une bombe nucléaire - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Suite aux récentes déclarations de Donald Trump sur «le feu et la colère», que la Corée du Nord récoltera si elle lance une attaque nucléaire contre les États-Unis, le système Google Trends constate que la question «Comment survivre à une attaque nucléaire» gagne considérablement en popularité aux États-Unis.

Pyongyang - Sputnik Afrique
Trump promet «le feu et la colère» à la Corée du Nord si elle menace les USA
L'échange de menaces entre Washington et Pyongyang a fait rechercher aux utilisateurs de Google des informations sur la façon de survivre à une guerre nucléaire. Selon le système Google Trends, du 8 au 10 août, la dynamique de popularité de la recherche «Comment survivre à une attaque nucléaire» est passée de zéro à cent points.

Ainsi, cette question a dépassé en popularité les demandes que des utilisateurs tapent le plus souvent: «Comment devenir riche» et «Comment devenir célèbre». Parmi les pays dont les citoyens sont les plus préoccupés par la menace nucléaire figurent les États-Unis, le Canada, le Royaume-Uni, l'Australie et l'Inde.

Google Trends note également la popularité grandissante de la demande «Corée du Nord» au cours de la première semaine de ce mois. Avant le 5 août, sa popularité était au niveau de la «Russie» et de l'«Iran», mais après, elle a commencé à augmenter fortement. Le 8 août, en 24 heures, elle a dépassé ces deux autres pays de plusieurs dizaines de fois.

Le tir d'un missile Hwasong-12 en Corée du Nord - Sputnik Afrique
Pyongyang menace de tirer des missiles contre les bases US de Guam dès la mi-août

L'État où la demande «Comment survivre à une attaque nucléaire» est devenue la plus populaire, était Hawaï, qui, avec l'Alaska, est du point de vue géographique l'État le plus proche de la Corée du Nord. Dans la liste des demandes similaires concernant la «Corée du Nord» est entré l'île de Guam, un territoire non incorporé des États-Unis, où se trouvent les bases militaires américaines que Pyongyang menace de frapper avec ses missiles balistiques stratégiques.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала