Le THAAD désormais le bienvenu en Corée du Sud?

Le Conseil de sécurité nationale de Corée du Sud a recommandé au Président Moon Jae-in de donner son feu vert à un déploiement ultérieur du système américain THAAD en tant que mesure intérimaire.

THAAD en Alaska - Sputnik Afrique
Les USA procèdent à un nouveau test du système antimissile THAAD
La Corée du Sud a annoncé, après le tir nord-coréen effectué vendredi dernier, qu'elle allait accélérer le déploiement du THAAD sur son territoire, s'attirant une sévère mise en garde de Pyongyang ainsi que de Pékin, qui y est farouchement opposé.

«Les recommandations à ce sujet ont déjà été présentées au Président Moon Jae-in, et le Conseil de sécurité nationale considère cette démarche comme une mesure intérimaire», a déclaré le ministre sud-coréen de la Défense, Han Min-koo.

Le système d'interception THAAD (Terminal High Altitude Area Defense) avait commencé à être déployé en Corée du Sud pour mieux répondre à la menace nord-coréenne, mais le nouveau pouvoir en place à Séoul a décidé de geler sa mise en place après une virulente campagne de la Chine, invoquant la nécessité d'une nouvelle évaluation de son impact environnemental.

Pruebas del THAAD - Sputnik Afrique
En pleine tension avec Pyongyang, les USA comptent tester le THAAD
Le THAAD comprend six lanceurs dont deux ont déjà été installés à environ 300 km au sud de Séoul.

Le THAAD n'est toutefois pas conçu pour intercepter un missile balistique intercontinental. L'armée américaine compte pour cela sur un autre système, GMD (Ground-based Midcourse Defense), installé en Alaska ainsi qu'en Californie.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала