Attaques sur des bases militaires en Côte d'Ivoire: des victimes

© AFP 2022 SSOUF SANOGOCôte d'Ivoire
Côte d'Ivoire - Sputnik Afrique
Des hommes armés ont attaqué samedi des bases militaires à Abidjan, principale ville de Côte d'Ivoire, ainsi qu'à Korhogo, dans le nord du pays, faisant des morts et des blessés parmi les soldats.

Cote d'Ivoire - Sputnik Afrique
Côte d'Ivoire: les mutins s'emparent de plusieurs villes
Trois soldats ont été tués dans la nuit de vendredi à samedi après que des hommes armés ont ouvert le feu dans un camp militaire de Korhogo, grande ville du nord de la Côte d'Ivoire, ainsi qu'à Abidjan, la capitale économique du pays, a annoncé une source au sein de l'armée ivoirienne, ajoutant que l'attaque a été repoussée.

«Il y a trois soldats tués et trois blessés à Korhogo», a déclaré la source à l'AFP sous couvert d'anonymat.

Les incidents n'ont pas fait de victimes à Abidjan, selon un responsable militaire interrogé.

«Rien à signaler à Abidjan», a-t-il dit, ajoutant que les militaires impliqués dans les attaques «ont été dispersés».

Soldiers stand guard in front of the Etoile du Sud hotel in Bassam, Ivory Coast, March 13, 2016. - Sputnik Afrique
Deux ministres français en Côte d'Ivoire après la fusillade
La Côte d'Ivoire a été au cours des derniers mois le théâtre de mutineries de la part de soldats réclamant le versement de primes. En janvier puis en mai, la Côte d'Ivoire a connu des mutineries d'anciens rebelles intégrés dans l'armée et réclamant le paiement de primes promises. Ils ont fini par obtenir de l'État 12 millions de FCFA par tête (18.000 euros).

Environ 6.000 anciens rebelles «démobilisés», qui n'ont pas été intégrés à l'armée, ont eux aussi réclamé des primes, sans succès. Quatre d'entre eux ont été tués en mai lors de l'intervention des forces de l'ordre pour disperser leur mouvement.

La Côte d'Ivoire a connu une décennie de violente crise entre 2002 et 2011. Le pays était coupé en deux entre les rebelles des Forces nouvelles occupant le nord et l'armée régulière qui avait la maîtrise du sud.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала