Général US: les coups de filet antiterroristes à Mossoul dureront encore quelques semaines

Le ratissage de la ville irakienne de Mossoul prendra encore quelques semaines car il y toujours des poches de résistance des terroristes de Daech, a indiqué le commandant de l’opération Inherent Resolve (OIR) contre les terroristes en Irak, Stephen Townsend.

Malgré l'annonce de la victoire sur Daech à Mossoul, il y a toujours des poches de résistance des terroristes dans la ville, a souligné ce 11 juillet lors d'une conférence de presse à Bagdad, le lieutenant-général américain Stephen Townsend commandant l'opération Inherent Resolve contre les terroristes en Irak. Selon lui, les coups de filet antiterroristes à Mossoul dureront encore quelques semaines.

«À Mossoul, il y a toujours des poches de résistance, des cachettes [des islamistes, ndlr]. Et cela peut prendre des semaines pour débarrasser [la ville, ndlr]», a déclaré M.Townsend.

Les membres du Service antiterroriste posent pour une photo avec un drapeau irakien devant les ruines de la mosquée Grand al-Nuri dans la vieille ville de Mossoul, en Irak, le 30 juin 2017 - Sputnik Afrique
Quel avenir pour l’Irak après la libération de Mossoul?
Le Premier ministre irakien Haider al-Abadi a proclamé lundi la victoire sur Daech à Mossoul, deuxième ville du pays. Dimanche 9 juillet, le commandant adjoint de l'unité de lutte antiterroriste, le lieutenant-général Abdel Wahab al Saidi, a hissé le drapeau irakien au-dessus du dernier repaire des terroristes dans la vieille ville de Mossoul, ce qui signifie la complète libération de la rive occidentale du Tigre.

Après une offensive d'envergure soutenue par la coalition internationale dirigée par les États-Unis et lancée le 17 octobre 2016, les forces irakiennes ont quasiment repris la totalité de la ville tombée en 2014 aux mains de Daech.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала