L’apparition des pluies torrentielles qui ont submergé la Terre expliquée

© Sputnik . Eugene Odinokov / Accéder à la base multimédiaMoscou
Moscou - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Une équipe de scientifiques est parvenu à la conclusion que les conditions météorologiques extrêmes enregistrées partout sur Terre s’expliquent par l’augmentation de la température globale de 0,5 degré.

Les phénomènes météorologiques extrêmes sont devenus plus fréquents sur Terre à cause de l'augmentation de la température globale de 0,5 degré, révèlent les chercheurs de l'Institut de l'étude des changements climatiques de Potsdam. Un message paru sur le site Phys.org qui présente les informations de l'article publié dans la revue Nature Climate Change en dévoile les particularités.

Moscou - Sputnik Afrique
Moscou frappé par le plus gros orage des 60 dernières années
Pluies torrentielles, orages ou encore périodes de forte chaleur sont de plus en plus fréquents aux quatre coins du monde. Vendredi 30 juin, Moscou a été frappé par le plus gros orage jamais observé sur les 60 dernières années.

Les chercheurs ont utilisé les informations fournies par les observations météorologiques tenues sur des dizaines d'années et ont comparé les périodes différentes depuis le début des années 1960.

L'analyse des données a permis aux scientifiques de révéler la hausse d'indices météorologiques tels que la durée des saisons secs et l'intensité des pluies torrentielles. En outre, la température moyenne estivale a augmenté d'1 degré et celle des hivers de 2,5 degrés.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала