Le dernier journal indépendant de Bahreïn suspendu

S'abonnerTelegram
Bahreïn a suspendu indéfiniment dimanche le seul journal indépendant du royaume à la suite de la parution d’un éditorial jugé insultant pour «un pays arabe frère».

Hackers - Sputnik Afrique
Des hackers menacent la famille royale de Bahreïn via un compte Twitter piraté
Le ministère de l'Intérieur bahreïni a suspendu dimanche et « jusqu'à nouvel ordre » le quotidien indépendant Al Wasat, accusé de « semer la division dans la société et affectent le Royaume de Bahreïn vis-à-vis d'autres pays », selon les termes d'un communiqué de l'agence de presse officielle BNA.

Le nom du pays arabe supposément visé par le quotidien n'est pas précisé.

Le quotidien Al Wasat est associé à l'opposition chiite, dans ce pays dirigé par une dynastie sunnite. Bahreïn a été le théâtre en 2011 d'une révolte de la communauté chiite, majoritaire, qui demandait des réformes et une plus grande représentation dans le pays.

Les autorités ont durci l'an dernier leur répression contre l'opposition, en procédant notamment à la dissolution du premier parti d'opposition du pays, Al Wefaq.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала