Des scientifiques découvrent par hasard un énorme trou noir dans une galaxie invisible

© AFP 2022 European Southern ObservatoryAgujero negro en el centro de la galaxia NGC 3783
Agujero negro en el centro de la galaxia NGC 3783 - Sputnik Afrique
Un deuxième trou noir, s’étant caché pendant plus de 20 ans, a été découvert par des chercheurs dans la célèbre radiogalaxie Cygnus A, à l’aide du radiotélescope VLA.

Découvert en 1939 par le scientifique américain Grote Reber, Cygnus A, une des radiogalaxies les plus brillantes et les plus connues, a toujours fait l'objet de nombreuses études. En réalisant des observations habituelles à l'aide du radiotélescope Very Large Array (VLA), les chercheurs se sont aperçus que sur les images du noyau 3C 405 on pouvait voir deux « queues lumineuses », phénomène faisant penser à la présence de trous noirs.

CXO J101527.2+625911, un trou noir supermassif reculant - Sputnik Afrique
Découverte d’un trou noir supermassif reculant (images)
Alors que l'existence d'une « queue » était déjà connue depuis 1970, la seconde était inconnue jusqu'à nos jours. Intrigués par cette découverte, les astronomes ont étudié cet objet avec d'autres télescopes, capables de visionner cette galaxie dans un spectre électromagnétique. Cette étude plus approfondie a permis d'émettre deux hypothèses sur sa nature. Donc, soit on pouvait imaginez l'explosion d'une supernova, soit la présence d'un énorme trou noir qui venait de « se réveiller » et de commencer à « dévorer » le gaz et la poussière qui l'entourent.

Selon Rick Perley, spécialiste de l'Observatoire national de radioastronomie des États-Unis (NRAO), nous serions plutôt en présence d'un trou noir super puissant car les supernovas ne produisent quasiment pas de sursauts gamma d'une telle puissance. Les observations qui vont suivre seront susceptibles de confirmer ou de rejeter cette hypothèse, indique l'article publié dans la revue scientifique Astrophysical Journal.

Un trou noir - Sputnik Afrique
Quand un trou noir «s’étouffe» avec les éclats d’une étoile dévorée…
Si Cygnus A s'avère réellement un trou noir, les scientifiques auront la possibilité exceptionnelle d'étudier le « mode de vie » de ce quasar qui s'éveille et de comprendre comment les périodes de leur activité ou de leur hibernation influencent l'évolution de la galaxie. En outre, ils pourront étudier comment l'apparition du deuxième trou noir pourrait jouer sur le comportement de ces « poids lourds » spatiaux.

Cygnus A est la première radiogalaxie identifiée comme un objet optique. Située au cœur de la constellation du Cygne, elle est éloignée de la Terre à la distance de quelque 600 millions d'années-lumière.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала