Pyongyang divulgue une vidéo montrant l’organisateur d'une attaque contre Kim Jong-un

© Sputnik . Iliya Pitalev / Aller dans la banque de photosPyongyang
Pyongyang - Sputnik Afrique
Le site nord-coréen Uriminzokkiri a publié une vidéo où l’on peut voir un citoyen de Corée du Nord qui, sous l'influence des services secrets américains et sud-coréens, aurait participé à l’organisation d'une attaque dirigée contre le leader Kim Jong-un.

Une vidéo d'une durée de 23 minutes où l'on peut voir l'organisateur d'une attaque contre Kim Jong-un a été publiée par Pyongyang sur le site nord-coréen Uriminzokkiri.

Sur la vidéo on aperçoit un individu nommé Kim Song-il, qui, selon ses propres dires, aurait été « dupé par la propagande hostile contre la République et impliqué dans un crime horrible ».

Les images montrent aussi un smartphone et une tablette Samsung, qui auraient été « utilisés pour endoctriner » Kim Sung-il. Dans la vidéo on précise qu'une correspondance entre le Nord-Coréen et des représentants des services de sécurité sud-coréens a également été trouvée dans le smartphone.

Auparavant, l'ambassadeur nord-coréen en Russie, Kim Hyong Jun, dans une interview accordée à Sputnik avait déjà déclaré que l'organisation de la tentative d'assassiner Kim Jong-un avait coûté aux services de renseignement des États-Unis et de Corée du Sud environ 300.000 dollars.

Первый секретарь Центрального комитета Трудовой партии Кореи Ким Чен Ын на церемонии открытия Музея Победы в Отечественной освободительной войне в Пхеньяне - Sputnik Afrique
Le complot contre Kim Jong-un aurait coûté 300.000 USD à Washington et à Séoul
Après avoir dénoncé « un complot vicieux » visant à assassiner le chef nord-coréen, Pyongyang brandit de sévères menaces à l'encontre de ses organisateurs.

Les organisateurs d'une attaque contre le Président nord-coréen Kim Jong-un, subiront un sévère châtiment, a déclaré vendredi l'ambassadeur nord-coréen en Russie, Kim Hyong Jun, promettant de « détruire sans pitié » les malfaiteurs.

Pyongyang a accusé début mai les États-Unis et la Corée du Sud de vouloir tuer Kim Jong-un avec des substances chimiques.

La Corée du Nord a exigé à ce propos l'extradition du patron du renseignement sud-coréen, d'agents de la CIA américaine et d'un entrepreneur chinois, qu'elle accuse d'avoir fomenté un complot pour assassiner le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала