Moscou accuse Kiev de saper à nouveau l’application des accords de Minsk

© Sputnik . John Trust / Aller dans la banque de photosMaison privée détruite dans le Donbass
Maison privée détruite dans le Donbass - Sputnik Afrique
Alors que le conflit armé à l’est de l’Ukraine continue depuis 2014 et a déjà fait près de 10.000 victimes, les autorités ukrainiennes n’appliquent toujours pas les accords de Minsk destinés à régler le conflit, souligne le chef de la diplomatie russe.

Kiev sabote l'application des accords de Minsk, organise des provocations sur la ligne de contact dans le Donbass et ignore le volet politique des mesures prévues, a déclaré lundi à une chaîne TV russe le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

Президент РФ В. Путин принял участие в расширенном заседании коллегии МВД России - Sputnik Afrique
Poutine: personne n’a coupé le Donbass de l’Ukraine, elle le fait seule avec le blocus
« Nous sommes très préoccupés par le fait que les accords de Minsk ne sont pas appliqués en premier lieu en raison d'un sabotage de la part des autorités ukrainiennes », a indiqué entre autres le ministre.

Et de souligner qu'il n'y avait pas d'alternative au processus de paix de Minsk.

La ligne générale approuvé par le président Vladimir Poutine et la chancelière allemande Angela Merkel consiste, selon lui, à poursuivre le travail dans le cadre du format Normandie, au niveau des leaders nationaux, des ministres et des experts, mais aussi dans le cadre du groupe de contact où sont représentés les autorités de Kiev et des délégués de Donetsk et de Lougansk (capitales des régions de l'est de l'Ukraine qui s'opposent à Kiev après le coup d'État survenu en 2014, ndlr), mais aussi de Moscou et de l'OSCE.

L’armée ukrainienne pilonne neuf fois le Donbass en 24h - Sputnik Afrique
L’armée ukrainienne pilonne neuf fois le Donbass en 24h
Les autorités ukrainiennes ont lancé en avril 2014 une opération militaire contre les républiques autoproclamées de Donetsk et de Lougansk. Selon le dernier bilan de l'Onu, le conflit a déjà fait près de 10 000 victimes.

Le règlement du conflit est examiné notamment à Minsk (Biélorussie) lors des rencontres d'un groupe de contact qui a adopté, depuis septembre 2014, trois documents sur la désescalade du conflit. Cependant, les échanges de tirs continuent.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала