«Lose yourself»: Eminem attaque le parti au pouvoir en Nouvelle-Zélande

S'abonnerTelegram
Le rappeur Eminem se lancerait-il dans la politique? Il s’agit plutôt d’une guerre des droits d’auteur. Le musicien a entamé des poursuites contre le parti au pouvoir de Nouvelle-Zélande, qu'il accuse d'avoir utilisé sans licence sa chanson « Lose Yourself » dans le cadre de sa campagne politique.

Le rappeur américain Eminem (vrai nom Marshall Bruce Mathers III) a attaqué en justice le Parti national de Nouvelle-Zélande qui a, selon lui, utilisé illégalement ses chansons dans une vidéo de campagne en 2014, rapporte le New Zealand Herald.

Les avocats de l'artiste américain ont assuré à la Haute Cour de Wellington qu'il n'avait pas autorisé le Parti National à utiliser sa chanson, présente dans le film de 2002 « 8 Mile ».

« La chanson Lose Yourself, sans aucun doute, est une perle de l'art musical d'Eminem », a déclaré son avocat Gary Williams, soulignant que la composition du musicien avait remporté l'Oscar de la « meilleure bande son » et deux prix Grammy.

Le parti de centre droit néo-zélandais se défend de son côté en expliquant que le morceau utilisé, bien qu'« Eminem-esque », provenait d'une banque de sons générique issu du fournisseur de musique Beatbox.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала