Les USA déploient des troupes et des blindés à la frontière turco-syrienne

© Sputnik . Hikmet DurgunLes USA déploient des troupes et des blindés à la frontière turco-syrienne
Les USA déploient des troupes et des blindés à la frontière turco-syrienne - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Des militaires américains ont commencé à déployer des véhicules blindés à la frontière entre la Turquie et la Syrie afin d'empêcher des affrontements entre Kurdes et soldats turcs, a annoncé à Sputnik une source au sein des Unités de protection du peuple kurde (YPG).

Pour prévenir des affrontements entre les forces armées turques et les combattants kurdes des YPG, les États-Unis ont décidé de déployer leurs troupes le long de la frontière turco-syrienne, de Kobané à Kameshli. Cette information a été confirmée à Sputnik par un représentant des YPG qui requiert l'anonymat.

« Nous avons discuté avec les États-Unis les mesures à prendre pour prévenir de nouvelles attaques de la Turquie. Nous avons informé les États-Unis qu'au cas où la Turquie frapperait de nouveau nos positions, nous cesserons de participer à l'opération de libération de Raqqa et nous retirerons nos forces vers la frontière. La partie américaine, à son tour, a promis de faire les efforts nécessaires pour que les frappes ne se reproduisent plus », a-t-il déclaré.

Rappelons qu'au cours des trois derniers jours, des affrontements violents ont eu lieu entre militaires turcs et combattants des YPG près de la ville de Ceylanpinar, à la frontière turco-syrienne.

Mardi 25 avril, la Turquie a mené des raids aériens en Syrie et en Irak qui ont tué plus de 20 combattants des forces kurdes impliquées dans la lutte contre les djihadistes.

Le parti des travailleurs du Kurdistan revendique la mort de 12 soldats turcs - Sputnik Afrique
Le parti des travailleurs du Kurdistan revendique la mort de 12 soldats turcs

Les États-Unis, alliés de la Turquie, sont « profondément préoccupés » par ces bombardements qui ont été menés « sans coordination adéquate avec les États-Unis ou la coalition mise en place pour défaire le groupe Daech », selon le département d'État américain.

Cette attaque en Syrie, lancée contre les Unités de protection du peuple kurde (YPG) dans le nord-est du pays, est l'une des plus meurtrières menées dans ce pays par la Turquie, qui qualifie cette milice de « terroriste ».

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала