70.000 réfugiés ont gagné le Kurdistan syrien pendant la prise de Raqqa

© REUTERS / Vladimir IsachenkovUn camp de réfugiés syriens à Lattaquié (archives)
Un camp de réfugiés syriens à Lattaquié (archives) - Sputnik Afrique
Ces derniers jours, les Forces démocratiques syriennes ont chassé les terroristes de Daech de nombreux villages aux environs de Raqqa. Ils ont ouvert plusieurs couloirs humanitaires. Près de 70.000 civils ont déjà gagné le Kurdistan syrien.

Environ 70 000 réfugiés ont gagné le nord de la Syrie depuis le lancement par les Forces démocratiques syriennes (FDS) de l'opération Colère de l'Euphrate appelée à libérer les villes de Raqqa, le fief du groupe terroriste Daech, et de Tabqa, a annoncé dimanche l'agence kurde Hawar News.

Un combattant des Forces démocratiques syrienes près de Raqqa - Sputnik Afrique
Les Kurdes annoncent avoir encerclé Raqqa, le fief de Daech en Syrie
Ces deux derniers jours, les FDS ont libéré de nombreux villages de la province de Raqqa. Ils ont mis en place plusieurs couloirs sécuritaires permettant aux civils de quitter les banlieues de Tabqa et les régions est et nord-ouest de la province.

Deux camps ont accueilli tous les réfugiés de ces régions dont l'un est aménagé à Djib al-Shagir, à 27 km au sud d'Aïn Issa, et l'autre à 7 km de la ville d'Al-Karama.

Selon l'Assemblée civile de Raqqa, chaque campement héberge près de 35 000 personnes déplacées. Le nombre de réfugiés ne cesse de croître. 

L'Assemblée note qu'ils ont besoin d'eau potable, de produits alimentaires, de soins médicaux et appelle les organisations humanitaires internationales à accorder une aide urgence à ces personnes.

Une Kurde des Unités de défense féminines (YPJ) - Sputnik Afrique
Opération Colère de l'Euphrate: lancement de la 4e phase pour libérer le nord de Raqqa

L'opération de libération de Tabqa et de la « capitale syrienne de Daech » Raqqa fait partie de l'opération Colère de l'Euphrate (en kurde : hemleya Xezeba Firatê) lancée par les FDS le 5 novembre 2016. Principalement composées d'unités kurdes, ainsi que de volontaires de tribus arabes locales, les FDS bénéficient d'un soutien de l'aviation et de commandos américains. Damas a protesté contre cette assistance, notant que les Américains agissent sans l'accord des autorités syriennes et que leur présence dans le nord de la Syrie est une intervention militaire étrangère.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала