Le MiG-23 fête ses 50 ans dans les airs

Le chasseur MiG-23 a effectué son premier vol le 10 avril 1967, devenant ainsi le premier avion soviétique de série doté d'une voilure à géométrie variable.

Retrouvez des photos dans ce diaporama de Sputnik.

Suivez Sputnik sur Instagram pour ne jamais manquer les meilleurs photos et vidéos sélectionnées par la rédaction. Il suffit de cliquer sur le lien, puis sur « S'abonner ».

© Sputnik . SkryinikovLe MiG-23 (codification de l'Otan: Flogger) est un chasseur soviétique polyvalent de 3e génération conçu par le Bureau d'étude 155. La disposition supérieure de ses ailes est à géométrie variable.
Le MiG-23 fête ses 50 ans dans les airs - Sputnik Afrique
1/10
Le MiG-23 (codification de l'Otan: Flogger) est un chasseur soviétique polyvalent de 3e génération conçu par le Bureau d'étude 155. La disposition supérieure de ses ailes est à géométrie variable.
© SputnikL'histoire du développement de l'avion MiG-23 commence au début des années 1960, quand le Bureau d'étude Mikoïan entame l'élaboration d'un nouveau chasseur pour remplacer le MiG-21.
Le MiG-23 fête ses 50 ans dans les airs - Sputnik Afrique
2/10
L'histoire du développement de l'avion MiG-23 commence au début des années 1960, quand le Bureau d'étude Mikoïan entame l'élaboration d'un nouveau chasseur pour remplacer le MiG-21.
© Sputnik . Ilya PitalevPour améliorer les caractéristiques de décollage et d'atterrissage de l'avion, il a été décidé de le doter d'une voilure à géométrie variable (les consoles changent d'angle entre 16 et 72 degrés). La production en série du nouveau chasseur était prise en charge par l'usine Znamia Trouda à Moscou.
Sur la photo: le chasseur polyvalent MiG-23 au polygone du centre d'application opérationnelle et de reconversion de pilotes de Lipetsk.
Le MiG-23 fête ses 50 ans dans les airs - Sputnik Afrique
3/10
Pour améliorer les caractéristiques de décollage et d'atterrissage de l'avion, il a été décidé de le doter d'une voilure à géométrie variable (les consoles changent d'angle entre 16 et 72 degrés). La production en série du nouveau chasseur était prise en charge par l'usine Znamia Trouda à Moscou.
Sur la photo: le chasseur polyvalent MiG-23 au polygone du centre d'application opérationnelle et de reconversion de pilotes de Lipetsk.
© Sputnik . Marina LiscevaL'exigence d'améliorer la manœuvrabilité de l'appareil suite à l'apparition de chasseurs de 4e génération aux États-Unis a conduit à la construction, en 1974, d'un chasseur allégé: le MiG-23ML. Puis, sur la base de ce dernier, les ingénieurs ont conçu l'intercepteur de défense antiaérienne MiG-23P muni d'autres équipements.
Sur la photo: le chasseur MiG-23 à l'aérodrome de Joukovski.
Le MiG-23 fête ses 50 ans dans les airs - Sputnik Afrique
4/10
L'exigence d'améliorer la manœuvrabilité de l'appareil suite à l'apparition de chasseurs de 4e génération aux États-Unis a conduit à la construction, en 1974, d'un chasseur allégé: le MiG-23ML. Puis, sur la base de ce dernier, les ingénieurs ont conçu l'intercepteur de défense antiaérienne MiG-23P muni d'autres équipements.
Sur la photo: le chasseur MiG-23 à l'aérodrome de Joukovski.
© Sputnik . JakutynÀ la fin des années 1970 a commencé la production de la dernière et de la plus aboutie des versions: le MiG-23MLD. La mise au point concernait avant tout la structure du fuselage et visait à améliorer les caractéristiques de stabilité de l'avion sous un grand angle d'attaque. Le chasseur était équipé d'un meilleur radar capable de suivre jusqu'à six cibles simultanément. Pour se protéger contre les lance-roquettes sol-air, les parties amovibles des ailes intégraient des containers avec des leurres infrarouges.
Sur la photo: les pilotes de chasse du district militaire de Biélorussie se préparent au vol.
Le MiG-23 fête ses 50 ans dans les airs - Sputnik Afrique
5/10
À la fin des années 1970 a commencé la production de la dernière et de la plus aboutie des versions: le MiG-23MLD. La mise au point concernait avant tout la structure du fuselage et visait à améliorer les caractéristiques de stabilité de l'avion sous un grand angle d'attaque. Le chasseur était équipé d'un meilleur radar capable de suivre jusqu'à six cibles simultanément. Pour se protéger contre les lance-roquettes sol-air, les parties amovibles des ailes intégraient des containers avec des leurres infrarouges.
Sur la photo: les pilotes de chasse du district militaire de Biélorussie se préparent au vol.
© Sputnik . Ilya PitalevL'avion a été fabriqué en série pour l'armée de l'air soviétique de 1976 à 1981, et jusqu'en 1985 pour l'exportation.
Sur la photo: les chasseurs polyvalents MiG-23 pendant le défilé militaire consacré au 60e anniversaire de la fin de la guerre de Corée à Pyongyang.

Le MiG-23 fête ses 50 ans dans les airs - Sputnik Afrique
6/10
L'avion a été fabriqué en série pour l'armée de l'air soviétique de 1976 à 1981, et jusqu'en 1985 pour l'exportation.
Sur la photo: les chasseurs polyvalents MiG-23 pendant le défilé militaire consacré au 60e anniversaire de la fin de la guerre de Corée à Pyongyang.

© Sputnik . Dmitriy VinogradovLe premier affrontement majeur impliquant le MiG-23 a eu lieu le 19 septembre 1979, quand les MiG-23MS syriens ont attaqué au Liban l'avion de reconnaissance israélien McDonnell-Douglas RF-4 Phantom.
Sur la photo: un MiG-23 de l'armée de l'air syrienne en phase d'atterrissage à la base aérienne de Hama.
Le MiG-23 fête ses 50 ans dans les airs - Sputnik Afrique
7/10
Le premier affrontement majeur impliquant le MiG-23 a eu lieu le 19 septembre 1979, quand les MiG-23MS syriens ont attaqué au Liban l'avion de reconnaissance israélien McDonnell-Douglas RF-4 Phantom.
Sur la photo: un MiG-23 de l'armée de l'air syrienne en phase d'atterrissage à la base aérienne de Hama.
© Sputnik . JakutynEnviron 5 000 MiG-23 de différentes versions ont été construits en tout, dont près de 3 500 étaient en service dans l'armée de l'air soviétique, ainsi qu'en dehors de l'URSS dans les régiments déployés en Allemagne, en Pologne, en Hongrie, en République socialiste tchécoslovaque, en Mongolie et au Vietnam.
Sur la photo: des pilotes de chasse et un MiG-23 pendant les exercices Neman.
Le MiG-23 fête ses 50 ans dans les airs - Sputnik Afrique
8/10
Environ 5 000 MiG-23 de différentes versions ont été construits en tout, dont près de 3 500 étaient en service dans l'armée de l'air soviétique, ainsi qu'en dehors de l'URSS dans les régiments déployés en Allemagne, en Pologne, en Hongrie, en République socialiste tchécoslovaque, en Mongolie et au Vietnam.
Sur la photo: des pilotes de chasse et un MiG-23 pendant les exercices Neman.
© AP Photo / Air Serbia, Mihailo RudicDifférentes versions de MiG-23 de versions ont été vendus à l'Algérie, à Angola, à la Bulgarie, à Cuba, à la Tchécoslovaquie, à l'Allemagne, à l’Égypte, à la Libye, à la Hongrie, à l'Irak, à l'Inde, à la Corée du Nord, à l’Éthiopie, à la Pologne, à la Yougoslavie, à la Syrie et au Vietnam.
Sur la photo: remorquage d'un chasseur MiG-23 du Musée de l'aviation de Belgrade vers un aérodrome militaire situé près de la capitale serbe.
Le MiG-23 fête ses 50 ans dans les airs - Sputnik Afrique
9/10
Différentes versions de MiG-23 de versions ont été vendus à l'Algérie, à Angola, à la Bulgarie, à Cuba, à la Tchécoslovaquie, à l'Allemagne, à l’Égypte, à la Libye, à la Hongrie, à l'Irak, à l'Inde, à la Corée du Nord, à l’Éthiopie, à la Pologne, à la Yougoslavie, à la Syrie et au Vietnam.
Sur la photo: remorquage d'un chasseur MiG-23 du Musée de l'aviation de Belgrade vers un aérodrome militaire situé près de la capitale serbe.
© AFP 2022 Mahmud TurkiaDes pilotes libyens devant un MiG-23.
Le MiG-23 fête ses 50 ans dans les airs - Sputnik Afrique
10/10
Des pilotes libyens devant un MiG-23.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала