Au moins cinq morts et sept blessés suite à la frappe américaine en Syrie

© REUTERS / Robert S. Price/Courtesy U.S. NavyU.S. Navy guided-missile destroyer USS Ross (DDG 71) fires a tomahawk land attack missile in Mediterranean Sea which U.S. Defense Department said was a part of cruise missile strike against Syria on April 7, 2017.
U.S. Navy guided-missile destroyer USS Ross (DDG 71) fires a tomahawk land attack missile in Mediterranean Sea which U.S. Defense Department said was a part of cruise missile strike against Syria on April 7, 2017. - Sputnik Afrique
Les frappes américaines contre une base aérienne syrienne ont fait cinq morts et sept blessés, a déclaré le gouverneur de la province de Homs Talal Barazi. En outre, le groupe terroriste Daech a lancé une offensive contre la base syrienne dans la foulée de l’attaque américaine.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, 59 missiles «Tomahawk» ont été tirés depuis des destroyers de l'U.S. Navy dans l'est de la Méditerranée, touchant plusieurs cibles sur la base aérienne de Shayrat. Le gouverneur de la province de Homs Talal Barazi a fait état de cinq morts et sept blessés suite à l'attaque, annonce l'agence Associated Press.

« Il a déclaré que la base aérienne, qui se trouve à 45 km de la ville de Homs, était une base d'appui "dans la guerre contre le terrorisme en Syrie" », précise AP.

Selon le gouverneur, les bombardements contre la base aérienne à Homs ont duré plus d'une heure.

« Il y a des blessés qui sont atteints de brûlures (…). Il y a des incendies que nous tentons de maîtriser. Il va falloir un peu de temps pour évaluer les dégâts », a-t-il ajouté. « Bien sûr nous condamnons ces frappes, et toute action visant les bases militaires syrienne est condamnable », a encore poursuivi M. Barazi cité par l'agence Reuters.

A Tomahawk cruise missile launches from the bow of the US Navy cruiser USS Philippine Sea at targets throughout Yugoslavia and Kosovo, 24 March, 1999. - Sputnik Afrique
Les États-Unis tirent des missiles Tomahawk sur une base aérienne en Syrie
M. Barazi a indiqué que l'évacuation et le transport des blessés était actuellement en cours. Selon les données préliminaires, 9 aéronefs ont été détruits lors du bombardement. 

Dans le même temps, le groupe terroriste Daech a lancé une offensive contre la base de Shayrat, annoncent les médias locaux.

D'autre part, l'opposition syrienne s'est félicitée vendredi de la frappe américaine contre la base et a appelé à la poursuite des bombardements:

« La Coalition de l'opposition salue la frappe et appelle Washington à neutraliser la capacité du (président syrien Bachar el-) Assad à mener des raids », a indiqué le porte-parole Ahmad Ramadan à l'AFP.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала