Avocate de victimes du 13/11: face au terrorisme, «laissons de côté nos divergences»

© AP Photo / Dmitri LovetskyДевушки у станции метро "Технологический институт" в Санкт-Петербурге
Девушки у станции метро Технологический институт в Санкт-Петербурге - Sputnik Afrique
Samia Maktouf, l’avocate de familles de victimes des attentats du 13 novembre 2015 à Paris, a partagé avec Sputnik ses pensées sur la tragédie qui a frappé la Russie. Elle a condamné l’acte terroriste et a appelé les pays du monde à «laisser de côté des divergences politiques» pour «sauver l’être humain».

Alors que les condoléances continuent à affluer en Russie, Samia Maktouf, avocate de familles de victimes des attentats du 13 novembre 2015 et de Bruxelles réagit à l'attentat de Saint-Pétersbourg.

« Cela évoque de la colère en moi, car n'importe quel acte terroriste est condamnable. Tous les pays du monde sont des cibles aujourd'hui. Aujourd'hui, nous sommes passés d'attentats ciblés à des attentats de masse. Une victime c'est une victime. Un pays qui subit un attentat terroriste doit bénéficier de tout le soutien, parce que c'est quelque chose qui peut arriver à n'importe qui », a-t-elle confié à Sputnik.

La Tour Eiffel - Sputnik Afrique
Les morts de St-Pétersbourg finalement honorés par la tour Eiffel
Elle a aussi souligné « que personne ne peut prétendre avoir le traitement miracle pour faire échouer des attentats terroristes ».

Samia Maktouf a également commenté l'article critiquant la politique de Poutine publié par le magazine en ligne Slate.fr, dans lequel l'auteur estime que le Président russe « exploite des tragédies en Russie [des actes terroristes] afin de renforcer son pouvoir ».

« La politique de lutte contre le terrorisme doit être menée au-delà même des idées politiques ou idéologiques. Elle doit être menée par tous les États […] Il faut laisser de côté nos divergences politiques, parce qu'il s'agit de sauver un être humain. […] Pour cet être humain, il faut qu'on soit unis, pour que la barbarie ne puisse pas frapper et trouver un ancrage dans notre société ».

Lundi 3 avril, des extrémistes ont tenté de perpétrer un double attentat dans le métro de Saint-Pétersbourg, en Russie. Une seule bombe dissimulée dans un extincteur de voiture a finalement explosé, faisant 14 morts et près de 50 blessés plus ou moins sévèrement touchés.

Le Palais Albanija de Belgrade illuminé aux couleurs de la Russie - Sputnik Afrique
Attentat de St-Pétersbourg: Paris, Dresde, Belgrade en deuil, Berlin à l’écart
Selon les dernières informations, l'enquête a établi l'identité de l'homme qui a perpétré l'attentat dans la rame de métro: « Il s'agit d'Akbarjon Djalilov, né en 1995 », a annoncé aux journalistes la porte-parole du Comité d'enquête Svetlana Petrenko.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала