Première médicale: un tétraplégique retrouve l'usage de son bras

Pour la première fois depuis qu'un accident de vélo l'a paralysé jusqu'aux épaules il y a huit ans, l'Américain Bill Kochevar a pu bouger lui-même son bras, écrit lundi le site de la chaîne Russia Today (RT).

Cette prouesse médicale a été rendue possible grâce aux neuroprothèses — des implants électroniques qui remplacent le tissu nerveux endommagé. L'idée de transformer la pensée en mouvement à l'aide d'impulsions électriques occupe les esprits des scientifiques depuis des décennies mais c'est seulement ces dernières années que l'on a commencé à rapporter des succès dans le développement de ces technologies.

Les chercheurs de l'université Case Western Reserve à Cleveland (Ohio) ont annoncé que Bill Kochevar, devenu tétraplégique après un accident, avait retrouvé l'usage de son bras pour la première fois depuis huit ans.

Des ingénieurs canadiens créent une main bionique avec perception tactile - Sputnik Afrique
Des ingénieurs canadiens créent une main bionique avec perception tactile
Grâces à des signaux transmis via les fils du cortex moteur aux muscles du bras, ce dernier a pu empoigner des objets et même se nourrir avec son bras jusqu'ici paralysé.

De nombreux pays travaillent actuellement sur de telles technologies. L'université d'Utrecht aux Pays-Bas a annoncé l'implantation réussie à une patiente tétraplégique d'un dispositif lui permettant de retranscrire des paroles sur un ordinateur spécial. Des électrodes branchées au cortex moteur du cerveau et un transmetteur placé sur son thorax lui permettaient de "parler" à une vitesse de 2 lettres à la minute. L'expérience réussie d'usage de ces technologies a duré 28 semaines.

Le cas de l'Américain Ian Burckhart, 24 ans, fait partie des plus marquants: en 2012 il a été victime d'un accident de voiture ayant entraîné un sérieux trauma de la colonne vertébrale et une paralysie des membres.

Ian Burckhart s'est entraîné à utiliser sa prothèse trois fois par semaine pendant un an avant d'arriver au résultat voulu.

"Pour la première fois, une personne tétraplégique a retrouvé la capacité de bouger normalement grâce au signal émis par le cerveau", avait déclaré à l'époque l'un des coauteurs du travail de recherche Chad Bouton.

Le même principe de transmission du signal du cerveau à un appareil est utilisé pour le rétablissement des parties amputées du corps.

Des ingénieurs canadiens créent une main bionique avec perception tactile - Sputnik Afrique
Des ingénieurs canadiens créent une main bionique avec perception tactile
Les neuroprothèses ne sont pas encore très répandues et même les plus simples sont encore en stade d'élaboration et de test. Chaque prothèse est conçue individuellement pour un patient concret et leur fabrication a lieu pour l'instant uniquement en laboratoire à des fins de recherche. Mais la démocratisation de ces technologies n'est qu'une question de temps.

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала