Moscou aux dirigeants ukrainiens: le blocus du Donbass doit cesser immédiatement

© Sputnik . Eugeni Biyatov / Accéder à la base multimédiaLe Ministère des affaires étrangères de la Russie
Le Ministère des affaires étrangères de la Russie - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a exhorté Kiev à faire tout son possible pour lever l'embargo qui pèse sur la région du Donbass.

Moscou estime que le blocus du Donbass est inacceptable, Kiev doit tout faire pour y mettre un terme, a déclaré aux journalistes le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

« Le blocus actuel du Donbass instauré par les représentants de ces bataillons nationalistes — pour ne pas dire nazis — et par toute sorte d'organisations, est inacceptable », a indiqué le ministre lors d'une conférence de presse en commun avec son homologue allemand Sigmar Gabriel.

« Nous appelons les dirigeants ukrainiens à faire usage de tout ce qui est en leur pouvoir pour mettre un terme à ce blocus », a exhorté le chef de la diplomatie russe.

Escalade dans le Donbass: les troupes de Kiev attaquent les positions des milices - Sputnik Afrique
«Stop au génocide des habitants du Donbass»: la protestation s’internationalise

Fin janvier, les radicaux ukrainiens ont entamé le blocus ferroviaire du Donbass, perturbant les livraisons de charbon depuis cette région. Les républiques autoproclamées de Donetsk et de Lougansk ont répondu par la mise en place d'une gestion externe des entreprises se trouvant sous juridiction ukrainienne. Vendredi 3 mars, le dirigeant de la république de Donetsk Alexandre Zakhartchenko a annoncé un blocus commercial à l'encontre de Kiev.

La pénurie de charbon a obligé Kiev à introduire des mesures extraordinaires en vue d'économiser les ressources énergétiques. Selon le premier ministre Vladimir Groïsmann, le blocus du Donbass coûtera cher à l'Ukraine  : le pays perdra 3,5 milliards de dollars de recettes et 75  000 emplois.

Auparavant, les dirigeants des Républiques populaires autoproclamées de Donetsk et de Lougansk ont adopté une déclaration commune informant Kiev que les livraisons de charbon ne reprendraient pas et que les entreprises se trouvant sous la juridiction ukrainienne seraient placées sous une gestion externe si le blocus ferroviaires n'était pas levé avant le 1er mars. Kiev n'a pas réagi à cette déclaration.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала