Pyongyang aurait tiré un missile balistique modernisé

S'abonnerTelegram
La Corée du Nord aurait tiré, ce dimanche, une version améliorée du missile balistique de moyenne portée de type Rodong, préviennent des experts sud-coréens.

Après avoir analysé le dernier tir de missile de la Corée du Nord, survenu ce dimanche matin, des experts militaires sud-coréens estiment que Pyongyang aurait en fait tiré une version améliorée du missile balistique de moyenne portée de type Rodong, annonce l'agence de presse sud-coréenne Yonhap.

Un missile tiré depuis un sous-marin - Sputnik Afrique
La Corée du Nord tire un missile balistique
Avant de tomber en mer du Japon, l'engin aurait parcouru une distance d'environ 500 km, soit 100 km de plus que la portée du missile Rodong.

L'altitude de vol a au contraire baissé de 1 400 km à 550 km, ce qui laisse croire que certaines caractéristiques du missile, soit la poussée du moteur et le poids de l'engin, auraient été améliorées.

Dans le même temps, les experts sud-coréens n'excluent pas que les militaires nord-coréens aient fait exprès pour réduire l'altitude de vol du missile afin d'augmenter sa portée et démonter ainsi à la communauté internationale leur succès dans la construction des missiles.

Selon Séoul, un missile d'un type inconnu a été tiré depuis la base aérienne de Banghyon, située dans l'ouest de la Corée du Nord, à 7h55 (23h55 heure de Paris). L'engin s'est envolé vers l'est et a parcouru environ 500 kilomètres avant de tomber dans la mer du Japon.

A man watches a television news channel in Seoul showing footage of a North Korean missile launch on April 24, 2016. North Korean leader Kim Jong-Un hailed a submarine-launched ballistic missile (SLBM) test as an eye-opening success, state media said on April 24, declaring Pyongyang has the ability to strike Seoul and the US whenever it pleases. - Sputnik Afrique
La Corée du Nord prépare le lancement d'un missile de moyenne portée
La Corée du Nord travaille activement à la mise au point du missile Musudan, d'une portée de 3000-3500 km. Huit lancements ont été effectués cette année, en dépit de l'interdiction et des sanctions du Conseil de sécurité de l'Onu. Sur les huit, un seul (celui du 22 juin) a réussi. Pyongyang a lancé un Musudan le 20 octobre dernier, mais le missile a explosé au moment du décollage. Les experts de Séoul ont alors estimé que cet échec serait dû à des problèmes dans le système d'alimentation en carburant du moteur.

© SputnikMissiles nord-coréens: quelle menace?
Missiles nord-coréens: quelle menace? - Sputnik Afrique
Missiles nord-coréens: quelle menace?

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала