Trump rejette le plan d’offensive d’Obama en Syrie

© REUTERS / Kevin LamarqueTrump rejette le plan d’offensive d’Obama en Syrie
Trump rejette le plan d’offensive d’Obama en Syrie - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Selon l’administration du nouveau président américain, le plan de l’opération contre Daech dans la ville syrienne de Raqqa préparé par l’équipe de l’ex-chef d’État est un «mauvais travail», et cette dernière en était consciente.

Donald Trump - Sputnik Afrique
Libertés religieuses: selon Trump, les USA doivent être tolérants
L’administration du président américain Donald Trump a rejeté le plan de l’offensive contre les positions du groupe terroriste État islamique (EI ou Daech) à Raqqa élaboré par l’équipe de Barack Obama, lit-on dans le Washington Post.

Raqqa est considérée comme une capitale non officielle de Daech en Syrie et comme le deuxième plus important fief des terroristes au Proche-Orient après Mossoul en Irak. Cette ville comptant environ 300  000 personnes a été occupée par les islamistes en 2013.

Selon le journal, le 17 janvier, à trois jours de son départ du poste de président, Barack Obama a ordonné de transmettre à l’équipe de Trump le document qui prévoyait notamment d’armer les troupes kurdes. Le plan de Trump avançait également des thèses pour les négociations avec les autorités turques, qui auraient pu mal réagir devant une telle démarche.

U.S. President Donald Trump speaks during the Inaugural Law Enforcement Officers and First Responders Reception in the Blue Room of the White House in Washington - Sputnik Afrique
Trump affirme ne pas avoir assoupli les sanctions antirusses
D’après les journalistes du Washington Post, le plan de l’administration d’Obama était trop graduel et manquait d’élément de risque pour un Trump impulsif.

«  Ils ont fourni les informations, mais nous y avons trouvé d’importantes brèches. C’est un mauvais travail  », a déclaré un porte-parole du nouveau président qui avait pris connaissance du document.

Les conseillers de Trump ont également été indignés de voir que le plan d’offensive ne prévoyait aucune coordination d’actions avec la Russie.

L’administration du nouveau président est persuadée que l’équipe d’Obama n’a pas entamé la mise en œuvre de ce plan, consciente de son inadéquation et ne voulant pas assumer la responsabilité d’un possible échec.

Les États-Unis et leurs alliés mènent une opération en Syrie depuis 2014. En Syrie, la coalition effectue des raids sans l’autorisation de Damas, l’administration de l’ex-président ayant refusé de coordonner ses actions avec Moscou.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала