La Russie vise des satellites US ou quand un général US aime trop «La Guerre des étoiles»

CC0 / Wikipedia / An artist's concept of a ground / space-based hybrid laser weapon, 1984
An artist's concept of a ground / space-based hybrid laser weapon, 1984 - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Lorsqu’elles sont à court d’argent, les organisations militaires américaines ont recours au bon vieux moyen: il suffit d’inventer un nouveau type de «menace russe» pour se faire financer. Le général John E. Hyten, commandant du Stratcom, en a inventé un: selon lui, la Russie veut… abattre les satellites américains.

jumelles - Sputnik Afrique
La "menace russe" largement exagérée par la CIA
Le commandement stratégique des États-Unis (ou Stratcom) estime que la Russie est en train de mettre au point des armes capables de mettre hors service les satellites américains y compris par le biais d’armes au laser, a déclaré le général John E. Hyten, commandant du Stratcom.

Selon lui, Moscou étudie «  les moyens militaires qui peuvent menacer nos satellites  ». M.  Hyten a indiqué que, outre le fait que la Russie occasionnerait des dommages économiques et militaires, le recours à de telles armes pourrait créer bon nombre de déchets spatiaux et compliquer le fonctionnement des appareils spatiaux sur orbite.

De plus, toujours selon le Stratcom, la Chine continue également de tester ses systèmes de défense en orbite.

«  Dans un avenir proche, elles (la Russie et la Chine) pourront utiliser leurs possibilités pour opposer une menace à tout appareil que nous avons dans l’espace. Nous devons y faire face, le meilleur moyen de prévenir la guerre est d’y être prêt. C’est justement ce que les États-Unis vont faire. Nous ferons en sorte que tout le monde sache que nous sommes prêts à la guerre  », a affirmé M.  Hyten.

Ex-officier de l’Otan: «la menace russe est inexistante» - Sputnik Afrique
Ex-officier de l’Otan: «la menace russe est inexistante»
Auparavant, le commandant du Stratcom avait déjà joué les oracles en disant qu’une guerre entre les États-Unis et la Russie dans l’espace était inévitable.

Comme bon nombre de structures militaires américaines, le Stratcom doit être à court d’argent, la vieille rengaine sur la «  menace russe  » étant un argument de prédilection à chaque fois qu’elles veulent faire augmenter leur financement.

Il ne reste qu’à espérer que le nouveau président Donald Trump comprenne la véritable raison de la préoccupation du Stratcom et de son chef.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала