Et le prochain secrétaire d’État américain est...

Il est difficilement concevable que le nouveau président américain Donald Trump nomme un néoconservateur au poste de secrétaire d’État. Les noms de John Bolton et de Rudy Giulani paraissent être en pole position. Mikå Mered, analyste politique nous en dit plus à ce sujet.

Les néo-cons resteront-ils au Département d'État? « Il y a beaucoup de gens pendant la campagne qui se sont dit qu'une administration Trump pourrait permettre justement de se débarrasser des néoconservateurs qui sont dans le parti républicain depuis plus de vingt ans, voire plus. »

Selon Mikå Mered, une décision contraire avec le choix controversé de John Bolton pourrait ainsi décevoir une partie de l'électorat de Donald Trump.
L'ancien maire de New York, Rudy Giulani, n'obtiendra certainement pas le poste « parce qu'il a collaboré en tant que consultant avec des gouvernements étrangers par le passé. »

Le candidat libertarien, Rand Paul pourrait alors devenir un candidat très sérieux à la direction de la diplomatie américaine: « c'est un isolationniste, un non-interventionniste. »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала