Plus de 22.000 personnes ont quitté Mossoul en raison des hostilités

© Sputnik . HİKMET DURGUNLes réfugiés de Mossoul
Les réfugiés de Mossoul - Sputnik Afrique
L’opération militaire que les forces irakiennes et la coalition internationale mènent à Mossoul a provoqué l’exode d’au moins 22.000 habitants de la ville.

22 224 personnes dont 9 700 enfants ont quitté leurs foyers à Mossoul depuis le début de l'opération militaire lancée par les forces irakiennes et la coalition internationale dirigée par les États-Unis contre les terroristes du groupe État islamique (Daech), a annoncé vendredi l'Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Dans une région assiégée de la Syrie - Sputnik Afrique
Des centaines de civils utilisés comme boucliers humains par l’EI à Mossoul
La plupart des personnes déplacées de Mossoul et de ses banlieues se sont installées dans la province de Ninive. Au moins 956 personnes se sont rendues en Syrie voisine.

Le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) avait antérieurement annoncé que les terroristes transféraient de force des civils à Mossoul pour les utiliser comme bouclier humain. Selon le HCR, les terroristes détiennent près de 400 femmes en otages et réclament que les habitants locaux leurs envoient leurs fils pour compléter les rangs de Daech à Mossoul.

L'opération visant à libérer Mossoul a commencé dans la nuit du 16 au 17 octobre. L'offensive est menée par l'armée et la police irakiennes, soutenues par les milices kurdes et les avions de la coalition anti-Daech dirigée par les États-Unis.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала