Scandale des faux passeports: la police migratoire allemande dans la tourmente

© AP Photo / Santi PalaciosPasseport syrien
Passeport syrien - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Scandale en Allemagne : la police migratoire a laissé entrer un grand nombre de migrants munis de faux passeports. Certains responsables régionaux envisagent de saisir la justice.

Le ministre de l’Intérieur de la Bavière Joachim Herrmann a accusé l'Office fédéral allemand pour la migration et les réfugiés (BAMF) de négligence après que la police bavaroise a constaté que des migrants ayant obtenu le statut de réfugié étaient porteurs de faux passeports, annonce Inforadio RBB.

Dans la seule ville de Garmisch-Partenkirchen, les enquêteurs bavarois ont déjà découvert 19 faux passeports. Cependant, le chiffre réel pourrait être beaucoup plus élevé car la plupart des organismes étatiques ne vérifiaient pas les documents des migrants et faisaient confiance aux données du BAMF, indique le ministère de l’Intérieur.

Migrants - Sputnik Afrique
Crise migratoire en Allemagne: l'intégration pour les natifs, une nécessité

Après ces révélations, les autorités de l’Etat du Mecklembourg-Poméranie-Occidentale (nord du pays) ont vérifié environ 3 300 passeports, dont 140 ont déjà été reconnus comme faux. Trois de leurs détenteurs sont soupçonnés d’être liés au groupe terroriste Etat islamique (Daech).

Un enfant réfugié - Sputnik Afrique
L'UE double la mise pour endiguer la crise migratoire

Certains fonctionnaires ont décidé de prendre des mesures plus sérieuses. Le procureur de l’Etat fédéral du Brandebourg (nord-est), Erado Rautenberg, envisage de saisir la justice pour forcer le BAMF à dévoiler plus de 18 000 dossiers personnels de migrants qui sont entrés dans le Brandebourg via la Hongrie et l’Autriche.

L’Europe traverse la plus grave crise migratoire depuis la Seconde Guerre mondiale, une crise provoquée, au premier chef, par les conflits armés et les problèmes économiques dans des pays du Proche-Orient et d’Afrique du Nord. Selon l’agence européenne Frontex, 1,8 million de migrants sont entrés dans l’Union européenne en 2015.

Le ministère allemand de l’Intérieur, pour sa part, a recensé l’arrivée de plus d’un million de réfugiés dans le pays au cours de l’année 2015.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала