L'église protestante de Polynésie va porter plainte contre l'Etat français

© Flickr / Pierre J.Explosion d'une bombe nucléaire
Explosion d'une bombe nucléaire - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
L'Eglise protestante maohi a annoncé dimanche matin à l'occasion de la clôture du synode qu'elle allait porter plainte contre l'Etat français pour "crime contre l'humanité" en raison des essais nucléaires en Polynésie française.

La décision a été annoncée par la secrétaire générale de l'Eglise Céline Hoiore dans un discours prononcé devant les fidèles réunis dimanche matin à Papenoo, une commune de la Polynésie française. 

"Pour toutes les conséquences des essais nucléaires et pour son mépris face à toutes les maladies endurées par les Polynésiens, l'Eglise protestante maohi a décidé de porter plainte contre l'Etat français au tribunal de La Haye", a-t-elle déclaré.

Elle a ajouté que cette plainte devait être également déposée à l'Onu. 

La décision de l'Eglise a été saluée par le principal opposant aux essais nucléaire et le chef de file du camp indépendantiste de l'archipel Oscar Temaru. Il a qualifié les essais nucléaires français de crime contre l'humanité, expliquant que les essais avaient été imposés à la Polynésie française, qu'il y avait eu des morts et que les générations futures allaient souffrir de leurs conséquences. 

explosion nucléaire, image d`illustration - Sputnik Afrique
Mea culpa: Paris reconnaît les impacts du nucléaire en Polynésie française
L'annonce de la décision de l'Eglise protestante maohi a provoqué une réaction immédiate du Haut-Commissaire de la République en Polynésie française René Bidal. Celui-ci a déclaré que la plainte était dénuée de fondements et que les tirs d'essais nucléaires ne répondaient pas à la définition de "crimes contre l'humanité". 

Lors de son déplacement à Papeete de février dernier le président français François Hollande a reconnu que les essais nucléaires menés en Polynésie française pendant trente ans ont eu un "impact environnemental" et "provoqué des conséquences sanitaires". Il a cependant appelé à  "tourner la page du nucléaire. 

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала