"Selfie elbow", la maladie des amateurs narcissiques de selfies

© AFP 2023 Nelson AlmeidaUn selfie
Un selfie - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Finalement, le corps humain a décidé de punir les adeptes des réseaux sociaux qui aiment s'admirer sur les selfies. Les docteurs présentent un nouveau diagnostic: le selfie elbow.

Le mal a été "découvert" après qu'une journaliste de Today's Hoda Kotb a commencé à avoir une douleur au coude et a visité les médecins pour enquêter.

"Je suis allé voir l'orthopédiste et il m'a demandé si je jouais au tennis ou au ping-pong. Et bien sûr, je ne le faisais pas, donc je lui ai dit que je prenais des selfies", détaille la journaliste.

Фото опубликовано Hoda Kotb (@hodakotb) Июн 29 2016 в 4:31 PDT

Le "tennis elbow", ou épicondylite latérale du coude, est un terme utilisé pour désigner la douleur à l'insertion des muscles épicondyliens en latéral du coude souvent associée à un mécanisme de sur-utilisation des extenseurs du poignet.

Obsessed with the new Kimoji phone case! There's not many left so get it now on my app or KimKardashianWest.com #KimojiMerch

Фото опубликовано Kim Kardashian West (@kimkardashian) Июн 17 2016 в 4:12 PDT

SUPERHERO LIMA getting ready for the #MetGala! 🎭 #MANUSXMACHINA

Фото опубликовано Adriana Lima (@adrianalima) Май 2 2016 в 1:48 PDT

Un paresseux - Sputnik Afrique
Quand un selfie est si paresseux qu’il fait le buzz sur Internet
Selon Dr.Jordan Metzl, spécialiste de médecine sportive au New York's Hospital for Special Surgery, il s'agit surtout d'un problème de sur-utilisation. Si vous faites quelque chose répétitivement, par exemple, vous tapez, envoyez des textos ou prenez des selfies, cela va entraîner des conséquences.

Pour éviter ce diagnostic, il faut simplement arrêter de prendre autant de selfies ou, selon Metzel, changer de bras.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала