L'Onu désapprouve les critiques envers les personnes âgées à cause du Brexit

S'abonnerTelegram
Les critiques émises envers les personnes âgées qui ont été provoquées par les résultats du référendum britannique sur le maintien ou non du pays au sein de l’Union européenne engendrent des regrets, indique Rosa Kornfeld-Matte, expert indépendant de l’Organisation des nations unies (Onu).

Selon la déclaration de Rosa Kornfeld-Matte, expert indépendant de l'Onu pour la surveillance des droits de l'homme pour les personnes âgées, les critiques envers les personnes âgées au sujet du vote exprimé lors du référendum britannique sont regrettables.

Des Juifs à Londres - Sputnik Afrique
Le Brexit pousse les Juifs britanniques à obtenir la citoyenneté allemande
Le problème est lié aux demandes de baisser le niveau de l'âge maximal requis pour s'exprimer par voie de référendum. Dans le cas du référendum britannique, ce sont les personnes âgées de 65 ans et plus qui ont majoritairement voté pour la sortie de leur pays de l'Union européenne, souligne Mme Kornfeld-Matte.

L'expert indépendant indique que l'âge élevé représente souvent une source dangereuse de discrimination sociale. Elle estime qu'il ne faut pas considérer la vieillesse comme un moyen pour mesurer les compétences d'une personne dans les questions politiques.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала