Le premier ministre belge placé sous protection par crainte d'attentat

© AFP 2022 Philippe HuguenLe premier ministre belge placé sous protection par crainte d'attentat
Le premier ministre belge placé sous protection par crainte d'attentat - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
La police a renforcé la protection des ministres clés suite à la menace terroriste en Belgique.

La protection du premier ministre belge et de plusieurs membres de son gouvernement a été renforcée suite à la menace terroriste dans le pays, annonce la Radio-télévision belge francophone (RTBF).

Selon elle, quatre ministres, le Premier ministre, le ministre de l'Intérieur, des Affaires étrangères et de la Justice ainsi que les membres de leurs familles, disposent désormais d'une protection policière. Cette mesure a été prise sur recommandation de l'Organe de coordination pour l'analyse de la menace (OCAM).

Plusieurs dizaines de perquisitions ont été menées dans la nuit de vendredi à samedi dans 16 communes de Belgique dans le cadre d'un dossier de terrorisme et 12 personnes ont été arrêtées, a annoncé samedi le parquet fédéral belge.

A masked Belgian police officer takes part in police operations in Schaerbeek following Tuesday's bomb attacks in Brussels, Belgium, March 25, 2016. - Sputnik Afrique
Des attentats imminents attendent-ils la Belgique?

Selon la RTBF, les opérations antiterroristes — arrestations et perquisitions — se sont déroulées en majorité dans la région de Bruxelles, mais également en Flandre et en Wallonie.

D'après le parquet, une quarantaine de lieux ont été perquisitionnés.

"Plusieurs personnes étaient visées et suivies depuis plusieurs jours. Elles sont soupçonnées de faire partie d'une cellule qui avait la volonté et les moyens de commettre un attentat", dit la RTBF, citée par Reuters.

"Quarante personnes ont été interpellées et 12 d'entre elles ont été privées de liberté. Le juge d'instruction décidera dans les prochaines heures de leur maintien éventuel en détention", indique le parquet.

Ces perquisitions se sont déroulées "sans incident particulier" dans l'agglomération bruxelloise (communes de Bruxelles, Molenbeek, Schaerbeek, Anderlecht, Koekelberg, Berchem-Sainte-Agathe, Evere, Forest, Watermael-Boitsfort, Ganshoren), en Flandre (Zaventem, Ninove, Wemmel) et en Wallonie (Fleurus, Tubize et Liège), selon l'AFP.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала