20 tués, 40 blessés suite aux bombardements d'Alep

© Sputnik . Mikhail Voskresensky / Aller dans la banque de photosLa ville d'Alep
La ville d'Alep - Sputnik Afrique
Les combats continuent de faire rage dans le nord de la Syrie. La ville d'Alep est depuis plusieurs jours sous le feu nourri des terroristes, qui utilisent des armes lourdes contre les civils.

Les terroristes des groupes Front al-Nosra et Ahrar al-Sham ont tiré au mortier contre les quartiers de Meydan et d'al-Mouhafaza, rapporte le porte-parole du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

​Selon le porte-parole, les terroristes ont pilonné plusieurs immeubles résidentiels et bâtiments administratifs faisant 20 morts parmi les civils et en blessant 40 autres. Suite aux bombardements, un centre commercial et ses alentours ont été détruits.

A man walks past the rubble of damaged buildings after an airstrike in the rebel held area of Aleppo's Baedeen district, Syria, May 3, 2016 - Sputnik Afrique
Le Front al-Nosra poursuit les hostilités, le nombre de victimes ne cesse de croître
Ces derniers jours, la province d'Alep s'est retrouvée au centre des hostilités. Samedi dernier, le groupe Front al-Nosra a lancé une offensive contre des milices kurdes et ont tenté dimanche de s'emparer de la localité d'Al-Hamr. L'armée gouvernementale a réussi à repousser l'attaque après quoi les islamistes ont commencé à bombarder des quartiers civils.

Une trêve est en vigueur en Syrie depuis le 27 février dernier suite à une entente intervenue entre la Russie et les Etats-Unis. Toutefois, la trêve ne concerne pas les organisations reconnues comme terroristes par le Conseil de sécurité de l'Onu. Les frappes contre Daech, le Front al-Nosra et d'autres groupes terroristes se poursuivent.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала