Un premier tournoi de fossoyeurs en Hongrie

Creuser rapidement une belle fosse n'est pas une tâche facile. Et cela mérite même l'organisation de compétitions internationales.

Le premier tournoi hongrois des fossoyeurs, "Fossoyeur 2016", s'est tenu vendredi à Debrecen, la deuxième grande ville hongroise après Budapest, dans le cadre de la conférence "Cimetières – présent et avenir" organisée par l'Association hongroise pour le maintien des cimetières (MTFE).

Dix-huit équipes de deux personnes devaient creuser rapidement des fosses de 2 mètres de long, 80 cm de large et 1,6 m de profondeur en pleine terre. Les fossoyeurs pouvaient obtenir des points supplémentaires pour la qualité de leur travail.

Les juges ont notamment évalué l'aspect extérieur des tumulus.

Les fossoyeurs, dont les uns portaient des costumes et des cravates et d'autres des t-shirts et des jeans, n'ont pas utilisé la même technique pour accomplir leur mission.

Les uns préféraient creuser à deux, d'autres se relayaient: alors qu'un membre de l'équipe travaillait dans la fosse, l'autre déplaçait la terre pour ériger un tumulus.

L'équipe locale de Debrecen s'est acquittée de sa tâche la première en seulement 34 minutes. Ses autres concurrents ont terminé le travail une demi-heure plus tard.

Selon les organisateurs du tournoi, cette compétition est appelée à "inculquer le respect pour le métier de fossoyeur", puisqu'il devient difficile de remplacer les fossoyeurs qui partent à la retraite.

L'équipe qui a remporté le tournoi national participera au championnat du Groupe de Visegrad (V4) qui réunira des fossoyeurs hongrois, polonais, slovaques et tchèques en novembre prochain à Trencin, en Slovaquie.


Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала