Otan: pas de retour au "business as usual" avec la Russie

© AFP 2022 Joel SagetLogo de l'Otan
Logo de l'Otan - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Lors du prochain sommet à Varsovie, l'Otan prendra les décisions sur l'élargissement de la présence militaire sur son flanc est.

Les pays de l'Otan sont unanimes quant à l'impossibilité de revenir au "business as usual" dans les relations avec la Russie, a déclaré le chef du Bureau de sécurité nationale Pawel Soloch.

Sekretarz generalny NATO Jens Stoltenberg - Sputnik Afrique
L'Otan promet des "décisions majeures" pour le sommet de Varsovie
"Indépendamment des rumeurs et des rapports des médias, l'opinion de l'ensemble de l'Alliance est unanime: il n'y aura pas de retour au principe "business as usual" dans les relations avec la Russie", a annoncé M.Soloch à l'issue d'une rencontre à Varsovie entre de hauts responsables polonais et le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg.

Selon lui, lors du prochain sommet de l'Otan dans la capitale polonaise, la décision sera prise d'élargir la présence militaire de l'Alliance sur son flanc est, dont en Pologne, en dépit de la position de Moscou à cet égard.

Les exercices de l'Otan en Pologne - Sputnik Afrique
La Pologne souhaite devenir membre à part entière de l'Otan dès juillet
"Ce ne seront pas des bases militaires classiques, mais il s'agit toujours d'une présence internationale permanente, qui aura pour vocation non seulement l'organisation des exercices, mais la protection des Alliés", a fait savoir M.Soloch cité par l'agence de presse PAP.

Toujours d'après le chef du Bureau de sécurité nationale, la Pologne cherchera à renforcer davantage la présence militaire otanienne sur le flanc est en vue de se protéger contre des "menaces conventionnelles" telles que la guerre ou l'agression.

Auparavant, le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg a annoncé que des "décisions capitales" seraient prises lors du sommet de l'Alliance programmé pour les 8 et 9 juillet à Varsovie pour réagir à la nouvelle donne en matière de sécurité, compte tenu notamment des "démarches agressives" de la part de la Russie.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала