L'Autriche renforce sa frontière avec l'Italie contre les migrants

© REUTERS / Leonhard FoegerLa frontière entre la Slovénie et l'Autriche
La frontière entre la Slovénie et l'Autriche - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Vienne a annoncé la prochaine mise en place de contrôles à sa frontière avec l'Italie pour "freiner" les entrées de demandeurs d'asile sur son territoire.

L'Autriche envisage de renforcer le contrôle frontalier avec l'Italie à Brenner, principal point de passage entre le nord et le sud des Alpes, annonce samedi le quotidien allemand Die Welt, citant le ministre autrichien de la défense Hans Peter Doskozil.

L’Autriche envisage de construire de nouvelles clôtures à ses frontières - Sputnik Afrique
L'Autriche envisage de construire de nouvelles clôtures à ses frontières
"Comme les frontières extérieures de l'UE ne sont pas à ce jour efficacement protégées, l'Autriche projette de mettre prochainement en place un contrôle frontalier rigoureux. Autrement dit, un contrôle frontalier total à Brenner, qui prévoit l'implication de soldats", a-t-il indiqué, ajoutant que l'introduction de mesures de ce type aurait également "un intérêt vital pour l'Allemagne".

À l'origine de cette décision se trouve, selon le ministre, l'accord conclu entre l'Union européenne et la Turquie qui prévoit le renvoi vers la Turquie de tous les nouveaux migrants arrivés sur les îles grecques à partir du 20 mars, y compris les demandeurs d'asile et les Syriens fuyant la guerre.

L'Autriche a annoncé fin mars de nouvelles mesures pour rendre plus sélectif son droit d'asile et traiter en procédure accélérée les demandes des migrants aux frontières, sans les laisser entrer dans le pays.

Belgique rétablit des contrôles à sa frontière - Sputnik Afrique
La Belgique rétablit des contrôles à sa frontière avec la France
Quelque 14.000 demandes d'asile ont été déposées en Autriche depuis le début de l'année, soit près de la moitié du quota de 37.500 demandes que Vienne a instauré pour 2016, soit moins de la moitié des 90.000 demandes enregistrées en 2015, selon l'AFP.

La fermeture aux migrants de la route des Balkans fin février, que le gouvernement de Vienne a encouragé, a quasiment interrompu le flux des arrivées aux frontières de l'Autriche. Les services d'asile de ce pays enregistrent néanmoins encore une centaine de demandes par jour.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала