Entraînement des sauveteurs russes

S'abonnerTelegram

Descendre de l’hélicoptère à quelques dizaines de mètres au-dessus du sol, descendre à la corde et toucher le sol exactement là où il le faut, c'est la tâche que doivent accomplir les militaires de la section de l’Amour (Extrême-Orient) du détachement régional de recherche et de sauvetage du ministère russe des Situations d'urgence.

© Sputnik . Igor Ageyenko / Accéder à la base multimédiaLes sauveteurs de la section de l’Amour (Extrême-Orient) du détachement régional de recherche et de sauvetage du ministère russe des Situations d'urgence lors des entraînements dans la région de l’Amour.
L' entraînement des sauveteurs du ministère des Situations d'urgence - Sputnik Afrique
1/7
Les sauveteurs de la section de l’Amour (Extrême-Orient) du détachement régional de recherche et de sauvetage du ministère russe des Situations d'urgence lors des entraînements dans la région de l’Amour.
© Sputnik . Igor Ageyenko / Accéder à la base multimédiaA première vue, un tel exercice peut paraître simple, mais les descentes d’hélicoptères sont beaucoup plus difficiles à réaliser que le saut en parachute.
L' entraînement des sauveteurs du ministère des Situations d'urgence - Sputnik Afrique
2/7
A première vue, un tel exercice peut paraître simple, mais les descentes d’hélicoptères sont beaucoup plus difficiles à réaliser que le saut en parachute.
© Sputnik . Igor Ageyenko / Accéder à la base multimédiaLes sauveteurs de la section de l’Amour (Extrême-Orient) du détachement régional de recherche et de sauvetage du ministère russe des Situations d'urgence lors des entraînements dans la région de l'Amour.
L' entraînement des sauveteurs du ministère des Situations d'urgence - Sputnik Afrique
3/7
Les sauveteurs de la section de l’Amour (Extrême-Orient) du détachement régional de recherche et de sauvetage du ministère russe des Situations d'urgence lors des entraînements dans la région de l'Amour.
© Sputnik . Igor Ageyenko / Accéder à la base multimédiaLe sauveteur doit être en mesure d'atterrir à tout moment de l'année.
L' entraînement des sauveteurs du ministère des Situations d'urgence - Sputnik Afrique
4/7
Le sauveteur doit être en mesure d'atterrir à tout moment de l'année.
© Sputnik . Igor Ageyenko / Accéder à la base multimédiaA la différence du saut en parachute, lors d’une descente d’hélicoptère, il faut aller très lentement.
L' entraînement des sauveteurs du ministère des Situations d'urgence - Sputnik Afrique
5/7
A la différence du saut en parachute, lors d’une descente d’hélicoptère, il faut aller très lentement.
© Sputnik . Igor Ageyenko / Accéder à la base multimédiaA part l’atterrissage, les sauveteurs se sont entraînés à descendre dans la forêt, ainsi qu'à transporter un homme par l’hélicoptère d’un endroit à un autre.
L' entraînement des sauveteurs du ministère des Situations d'urgence - Sputnik Afrique
6/7
A part l’atterrissage, les sauveteurs se sont entraînés à descendre dans la forêt, ainsi qu'à transporter un homme par l’hélicoptère d’un endroit à un autre.
© Sputnik . Igor Ageyenko / Accéder à la base multimédiaLes entraînements des sauveteurs de la section de l’Amour (Extrême-Orient) du détachement régional de recherche et de sauvetage du ministère russe des Situations d'urgence dans la région de l'Amour.
L' entraînement des sauveteurs du ministère des Situations d'urgence - Sputnik Afrique
7/7
Les entraînements des sauveteurs de la section de l’Amour (Extrême-Orient) du détachement régional de recherche et de sauvetage du ministère russe des Situations d'urgence dans la région de l'Amour.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала