Seul, il construit une cathédrale depuis 50 ans

S'abonnerTelegram
Depuis 1961, Justo Gallego Martínez vit littéralement sur le chantier et travaille sans relâche. Le résultat a de quoi surprendre…

Sans plans ni croquis, ni même financement ou soutien de l'Eglise officielle, le maçon-architecte autodidacte espagnol Justo Gallego Martínez, 88 ans, construit une cathédrale. Et ce, depuis déjà un demi-siècle. Malgré tous ces inconvénients, la cathédrale est grande et belle, ce qui ne manque de réchauffer le cœur de son constructeur.

© Flickr / Jose Javier Martin EspartosaLa cathédrale de M. Martinez
La cathédrale de M. Martinez - Sputnik Afrique
La cathédrale de M. Martinez

Un drone a filmé les ruines de la cathédrale de San Juan Parangaricutiro, la seule construction qui est restée intacte après l’éruption volcanique. - Sputnik Afrique
Une mystérieuse cathédrale au Mexique
L'œuvre de Martinez est située à Mejorada del Campo, une petite commune de l'aire métropolitaine de Madrid. Loin d'être achevée, elle mesure déjà 40 mètres de haut et plus de 50 mètres de long, possède des tours, un cloître et une cour.

Justo Gallego Martínez n'a jamais étudié l'architecture ou le génie civil. Il s'inspire de dessins de bâtiments religieux médiévaux. Le chantier s'élève sur un terrain hérité de son père. La cathédrale est faite de matériaux de récupération, Justo recevant parfois l'aide de mécènes.

© Flickr / Jose Javier Martin EspartosaLa cathédrale de M. Martinez
La cathédrale de M. Martinez - Sputnik Afrique
La cathédrale de M. Martinez

Né d'une famille paysanne, Justo Gallego voulait devenir prêtre. Atteint de la tuberculose, il a été placé dans un couvent. Guéri après huit ans, il a décidé de consacrer sa vie à la construction d'une cathédrale. Depuis 1961, il travaille sans relâche.

© Flickr / Jose Javier Martin EspartosaJusto Gallego Martínez et une religieuse
Justo Gallego Martínez et une religieuse - Sputnik Afrique
Justo Gallego Martínez et une religieuse

Projet « bicéphale » du Centre spirituel et culturel orthodoxe russe - Sputnik Afrique
Paris: la nouvelle église russe coiffée d'un dôme doré de près de 10 tonnes
L'homme a vendu ou loué une partie de sa propriété pour entamer les travaux sur le reste du terrain. Pour la construction, il utilisait littéralement tout ce qui lui tombait sous la main: des bidons d'essence comme fondement de piliers, des armatures en fer et même des boîtes en carton.

Pendant des mois, il a vécu à l'intérieur de la cathédrale en construction. Il se lève chaque jour à 3h30 pour travailler toute la journée. S'il parvient à terminer son œuvre, il en fera don à l'Église catholique.

© Flickr / Jose Javier Martin EspartosaLa cathédrale de M. Martinez
La cathédrale de M. Martinez - Sputnik Afrique
La cathédrale de M. Martinez

La porte principale de la cathédrale est ouverte du matin au soir, et tout le monde y est bienvenu. L'entrée est gratuite, mais il y a une boîte à dons, dans laquelle de nombreux visiteurs laissent volontiers un peu d'argent.

La cathédrale de Mejorada del Campo est devenue le monastère privé de don Justo, son église, son monde privé: il se plaît d'ailleurs à répéter qu'il en est le prêtre, l'évêque et le créateur.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала