En Allemagne, plus de 400 islamistes prêts à frapper "à tout moment"

© REUTERS / Fabrizio BenschDeutsche Polizei in Berlin, am 26. November
Deutsche Polizei in Berlin, am 26. November - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Berlin est préoccupé par les tentatives des salafistes radicaux de faire de la propagande et de recruter des réfugiés venus du Proche-Orient.

Des centaines d'islamistes radicaux habitant en Allemagne sont prêts à attaquer "à tout moment", a déclaré le chef des renseignements allemands, Hans-Georg Maassen.

Luftwaffe. Panavia Tornado ECR - Sputnik Afrique
L'Allemagne rejoint les opérations militaires contre l'EI en Syrie
Au total, 1.100 partisans de l'islam radical potentiellement prêts à la violence se trouvent dans le pays, et 430 d'entre eux sont si dangereux qu'on peut attendre d'eux un crime sérieux à tout moment, selon lui.

M. Maassen souligne sa préoccupation face aux tentatives des salafistes radicaux de faire de la propagande et de recruter de nouveaux adeptes parmi les réfugiés arrivés en Allemagne des pays du Proche-Orient. Ces derniers temps, les services secrets allemands ont décelé 150 cas de ce type.

Auparavant, le ministre de l'Intérieur de Rhénanie-du-Nord-Westphalie Ralf Jäger a lui aussi évoqué le chiffre d'un millier d'islamistes potentiellement dangereux recensés en Allemagne. Au total, le pays compte près de 8.000 islamistes sur 4 millions de musulmans, selon lui.

Бранденбургские ворота, Берлин - Sputnik Afrique
Les Allemands protestent contre une intervention de la Bundeswehr en Syrie
Le parquet général d'Allemagne mène des enquêtes sur environ 200 ressortissants allemands qui se trouvent en Syrie ou qui s'y sont rendus pour participer aux hostilités et qui pourraient être liés au groupe terroriste Etat islamique (Daech).

Le Bundestag a approuvé la semaine dernière l'intention du gouvernement allemand de soutenir ses partenaires français dans la lutte contre les terroristes de l'EI en Syrie. La mission, dont le coût d'élève à 134 millions d'euros, devrait durer jusqu'au 31 décembre 2016 et engager jusqu'à 1.200 soldats et 4 à 6 avions de reconnaissance Tornado. Une frégate allemande devrait également soutenir le porte-avions français Charles de Gaulle en mer Méditerranée.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала