Daily Mail: Bush et Blair avaient prémédité l'invasion de l'Irak

© AP Photo / Hadi MizbanDaily Mail: Bush et Blair avaient prémédité l'invasion de l'Irak
Daily Mail: Bush et Blair avaient prémédité l'invasion de l'Irak - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Le média britannique a rendu public un mémorandum indiquant que Tony Blair et Georges W. Bush avaient convenu des hostilités américaines sur le sol irakien un an avant l'invasion du pays.

L'édition britannique Daily Mail a dévoilé une lettre secrète écrite par Colin Powell, ancien secrétaire d'Etat américain. Selon ce document, le gouvernement britannique a donné son aval à l'incursion US en Irak un an avant le début de l'opération militaire dans le pays.

Mark Milley, chef de l'état-major de l'Armée de terre américaine - Sputnik Afrique
Pentagone: la lutte contre l’EI dans une impasse en Irak
Le mémorandum a été rédigé le 28 mars 2002, une semaine avant le sommet bilatéral entre Tony Blair, ex-premier ministre anglais, et Georges W. Bush, numéro un américain à cette époque. Colin Powell avait alors écrit au président que M.Blair soutiendrait les projets militaires des Etats-Unis et que le Royaume-Uni suivrait ensuite l'exemple américain.

Néanmoins, à ce stade, Tony Blair n'a eu de cesse de clamer la nécessité de trouver une solution diplomatique et pacifique au conflit irakien. Il assurait également ses électeurs qu'il n'approuvait pas une éventuelle opération militaire dans la région.

avion américain - Sputnik Afrique
La coalition US intensifie ses frappes en Syrie et Irak
Le document indique d'autre part que le premier ministre britannique pouvait persuader l'opinion publique que l'ex-président irakien Saddam Hussein possédait des armes de destruction massive qu'il n'avait en réalité jamais eu en sa disposition.

En retour, il était prévu de flatter l'amour-propre de Tony Blair en créant l'image d'une Grande Bretagne menant une ligne politique indépendante de celle des USA.

Cinq mois plus tard, un dossier paraissait affirmant que Saddam Hussein était capable de lancer des armes de destruction massive dans un délai de 45 minutes. Pourtant, suite au renversement du dirigeant irakien, il s'est avéré que ce dossier était un faux. 


Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала