Terroristes ou modérés? L’ambassadeur russe en Syrie met les points sur les i

S'abonnerTelegram
De nombreux groupes terroristes ne font pas partie de la liste ad hoc de l'Onu, selon l'ambassadeur de Russie en Syrie.

un combattant de l'opposition syrienne modérée - Sputnik Afrique
La Russie en contact avec l'opposition syrienne modérée?
L'absence de nombreux groupes terroristes dans la liste ad hoc du Conseil de sécurité de l'Onu est utilisée par certaines forces en vue de faire passer les terroristes de Syrie pour une opposition modérée, a déclaré l'ambassadeur russe en Syrie, Alexandre Kinchtchak.

"Avec l'EI et le Front al-Nosra, tout est clair. Ces organisations sont reconnues par tout le monde comme terroristes et inclus dans la liste ad hoc du Conseil de sécurité de l'Onu… L'absence d'autres groupes dans cette liste est utilisée par certaines forces pour des spéculations, des tentatives de faire passer ces bandes pour des rebelles représentant l'aile armée de l'opposition modérée syrienne", a dit le diplomate.

Insurgé syrien. Image d'illustration - Sputnik Afrique
Les USA ont fourni 50 tonnes de munitions à l'"opposition modérée" syrienne
L'appartenance de telle ou telle formation armée illégale au camp terroriste doit être définie selon les mêmes critères que ceux appliqués à l'Etat islamique ou le Front al-Nosra. Les terroristes sont en premier lieu ceux qui exécutent les prisonniers, tuent les civils en raison de leur appartenance aux familles de fonctionnaires ou de militaires, ainsi que ceux qui appliquent des mesures discriminatoires contre les représentants d'autres confessions, et pilonnent les quartiers d'habitation.

A l'heure actuelle, de petits groupes sont de plus en plus souvent éliminés par des organisations plus grandes ou sont absorbés par des groupes islamistes de premier plan, selon M. Kinchtchak.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала