Kerry n’exclut pas la levée des sanctions contre la Russie

© Sputnik . Philipp Klimashevsky / Accéder à la base multimédiaLes pommes. Image d`illustration
Les pommes. Image d`illustration - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Le secrétaire d’Etat américain John Kerry juge possible que le régime de sanctions internationales à l’égard de la Russie soit modifié si les accords de Minsk sont réalisés dans les mois qui viennent.

"Je pense que l'on sera en mesure de vérifier si les accords de Minsk sont respectés, notamment le cessez-le-feu et le retrait des armements lourds, suite aux négociations avec la Russie au format "Normandie" qui ont eu lieu à Paris. Si c'est le cas, la position concernant les sanctions pourrait changer", a déclaré M. Kerry lors d'une rencontre avec les étudiants et les professeurs de l'Université de Harvard.

Le chef de la diplomatie américaine a également souligné que les Etats-Unis cherchaient à inciter la Russie à changer de position sur la crise ukrainienne et "qu'ils seraient capables de montrer dans les mois à venir s'ils y sont parvenus".

Kiev mène depuis le 15 avril 2014 une opération militaire d'envergure en vue de réprimer la révolte qui a éclaté dans le Donbass suite au renversement du président ukrainien Viktor Ianoukovitch en février 2014. Selon un rapport de l'Onu, le conflit ukrainien a fait près de 7.000 morts et plus de 17.000 blessés. Près de 5 millions d'habitants de la région sont touchés par le conflit.

Poutine, Hollande, Merkel et Porochenko - Sputnik Afrique
Voir Paris et repartir: les conclusions de la rencontre "Normandie"

Le 12 février 2015, les dirigeants de l'Ukraine, de la Russie, de la France et de l'Allemagne se sont mis d'accord sur des mesures visant à régler le conflit, baptisées accords de Minsk. Ses dispositions envisagent un cessez-le-feu, le retrait des armements lourds, le lancement d'un dialogue sur le rétablissement des liens socio-économiques entre Kiev et le Donbass, ainsi que la réforme de la constitution de l'Ukraine pour mettre en place une décentralisation et l'attribution d'un statut particulier à certaines zones des régions de Donetsk et de Lougansk.

 

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала