Lutte contre l'EI: l'aide apportée à la Libye est insuffisante

© AFP 2022 Nabil ArabyLe secrétaire général de la Ligue arabe Nabil al-Arabi
Le secrétaire général de la Ligue arabe Nabil al-Arabi - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Le Caire a accueilli mardi une réunion de la Ligue arabe convoquée à l'initiative de la Libye. Le secrétaire général de cette organisation a constaté l'insuffisance de l'aide apportée au gouvernement libyen dans la lutte contre l'Etat islamique.

L'aide apportée par les pays arabes au gouvernement libyen dans la lutte contre l'Etat islamique (EI) est insuffisante, a reconnu le secrétaire général de la Ligue arabe, Nabil al-Arabi, lors d'une réunion extraordinaire de cette organisation au Caire.

"Lors du sommet de Charm el-Cheikh, nous avons appelé à soutenir l'armée libyenne dans sa lutte contre le terrorisme. Force est de constater que l'aide apportée est insuffisante", a déclaré M. al-Arabi.

Il a également proposé d'accorder un "soutien urgent" aux autorités légitimes libyennes.

"Nous devons aujourd'hui étudier la possibilité d'assurer un soutien urgent à la Libye dans la lutte contre ce mal mondial qui met en danger aussi bien le dialogue national en Libye que la transition politique dans ce pays", a ajouté le secrétaire général de la Ligue arabe.

Житель Бенгази с флагом Ливии - Sputnik Afrique
EI: la Libye demande l'aide de la communauté internationale
Le siège de la Ligue arabe au Caire a accueilli mardi une réunion extraordinaire des pays membres de cette organisation au niveau des représentants permanents. Les ambassadeurs se sont réunis à l'initiative de la Libye.

Cette rencontre fait suite aux massacres perpétrés massivement depuis quelques semaines dans le pays par le groupe terroriste Etat islamique. Le gouvernement d'al-Thani a demandé aux pays arabes de l'aider à acquérir des armes et de lancer des raids aériens contre les positions des terroristes en Libye.

Depuis le renversement du colonel Mouammar Kadhafi en 2011 lors d'un conflit armé, une dualité du pouvoir s'est établie dans ce pays: on y trouve d'une part un parlement élu au suffrage universel, qui siège à Tobrouk (dans l'est du pays) et qui est dirigé par le premier ministre Abdallah al-Thani, et d'autre part le Congrès général national qui siège à Tripoli avec à sa tête le premier ministre islamiste Omar al-Hassi. Les groupes terroristes opérant en Libye ont une influence démesurée dans certaines régions du pays.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала