Vol MH17: la Malaisie appelle à créer un tribunal international

© Sputnik . Igor Maslov / Accéder à la base multimédiaLes experts néerlandais et malaisiens sont en train de visiter le lieu du crash de l'avion Boeing 777 de Malaysia Airlines qui s'est ecrasé en Ukraine en juillet 2014
Les experts néerlandais et malaisiens sont en train de visiter le lieu du crash de l'avion Boeing 777 de Malaysia Airlines qui s'est ecrasé en Ukraine en juillet 2014 - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Le gouvernement malaisien soutient la proposition d'Amsterdam de créer un tribunal international chargé de mener l’enquête sur le crash du Boeing 777 de Malaysia Airlines en Ukraine.

Le gouvernement malaisien soutient la proposition d'Amsterdam de saisir la Cour internationale de justice de l'Onu afin de relancer l'enquête sur le crash du Boeing survenu le 17 juillet 2014 dans l'est de l'Ukraine, a déclaré le ministre des Transports Liow Tiong Lai.

"Nous voudrions saisir une instance judiciaire capable d'accélérer l'enquête et de rendre justice aux victimes du crash", a fait savoir le ministre malaisien.

Précédemment, Liow Tiong Lai avait appelé l'Onu et l'Organisation de l'aviation civile internationale (ICAO) à assurer le travail rapide et efficace des spécialistes menant l'enquête sur les causes du crash et à publier au plus vite un rapport contenant les résultats d'enquête.

Le site du crash du Boeing malaisien en Ukraine - Sputnik Afrique
Vol MH17: Amsterdam veut saisir la justice internationale
Amsterdam mène actuellement des négociations avec les Etats concernés sur la possibilité d'enquêter sur le crash du Boeing dans le cadre de la Cour internationale de justice.

Un Boeing 777 de Malaysia Airlines reliant Amsterdam à Kuala Lumpur s'est écrasé le 17 juillet 2014 dans la région de Donetsk, en proie à des conflits entre les insurgés et l'armée ukrainienne. 298 personnes, dont 85 enfants, ont péri dans le crash.

Les autorités de Kiev ont immédiatement accusé les insurgés d'avoir abattu le Boeing malaisien. Ceux-ci ont pourtant affirmé qu'ils ne disposaient pas de moyens techniques permettant d'abattre un avion volant à une telle altitude.

Le 10 septembre 2014, les Pays-Bas ont rendu public un rapport préliminaire sur la catastrophe. Les experts ont confirmé que l'avion s'était désintégré en plein vol en raison de "dommages structurels provoqués par l'impact extérieur de nombreux projectiles à haute énergie". Cependant, l'origine de ces projectiles n'a pas été précisée.

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала