Merkel: Berlin et Paris répondent du processus de paix en Ukraine

© REUTERS / Oleksandr KlymenkoMembers of the Ukrainian armed forces pose for a picture as they gather on an armoured vehicle on the roadside near the village of Vidrodzhennya outside Artemivsk, Donetsk region, Ukraine, June 9, 2015
Members of the Ukrainian armed forces pose for a picture as they gather on an armoured vehicle on the roadside near the village of Vidrodzhennya outside Artemivsk, Donetsk region, Ukraine, June 9, 2015 - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Le "système de sécurité", mis en place dans l'est de l'Ukraine suite aux accords de Minsk, demeure "extrêmement fragile", constate la chancelière allemande.

L'Allemagne et la France répondent du déroulement du processus de Minsk dans le cadre du format Normandie, le conflit en Ukraine n'ayant pas de solution militaire, a reconnu vendredi la chancelière allemande Angela Merkel lors d'une conférence de la Fondation des entreprises familiales à Berlin.

"Le ministre des Affaires étrangères (allemand Frank-Walter) Steinmeier et moi, ainsi que le président français (François Hollande), nous nous sentons responsables du "format Normandie", notamment du processus de paix. Je tiens à répéter que nous souhaitons avoir de bonnes relations avec la Russie, mais ne pouvons pas reconnaître une violation du droit international", a déclaré Mme Merkel. 

Selon cette dernière, le conflit en Ukraine n'a pas de solution militaire. 

"Nous devons faire tout pour parvenir à un règlement politique du conflit", a-t-elle ajouté.

Mme la Chancelière a souligné que le "système de sécurité", mis en place dans l'est de l'Ukraine suite aux accords de Minsk, demeurait "extrêmement fragile". 

Le terme de "format Normandie" tire son nom d'une réunion semi-officielle du 6 juin 2014, lors de la célébration du Débarquement de Normandie et associant l'Allemagne, la Russie, l'Ukraine et la France. C'était le point de départ d'une négociation diplomatique forte et significative pour trouver une solution pacifique au conflit en Ukraine. 

Kiev mène depuis le 15 avril 2014 une opération militaire d'envergure en vue de réprimer la révolte qui a éclaté dans le Donbass suite au coup d'Etat de février 2014. Selon les dernières données des Nations unies, ce conflit a déjà fait près de 6.500 morts. Les autorités de Kiev, les Etats-Unis et l'UE accusent la Russie de s'ingérer dans les affaires intérieures de l'Ukraine. Moscou a déclaré à maintes reprises qu'elle n'était pas partie prenante au conflit, n'était aucunement impliquée dans les événements en cours dans le sud-est de ce pays et souhaitait que l'Ukraine règle au plus vite sa crise politique, économique et sociale.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала