Magazine US: exercices de l'Otan en Europe, moyen de contenir la Russie

© REUTERS / Ints KalninsСолдаты США на учениях в Латвии
Солдаты США на учениях в Латвии - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Les Etats-Unis ont envoyé dans la base militaire britannique de Fairford cinq bombardiers stratégiques qui effectueront des vols d'entraînement à proximité des frontières russes, rapporte le magazine américain National Interest.

Langstreckenbomber der US-Luftwaffe des Typs B-52 - Sputnik Afrique
Exercices de l'Otan: trois bombardiers stratégiques US déployés en Europe
Il s'agit de trois bombardiers Boeing B-52 et de deux B-2 qui devront prendre part aux divers exercices militaires qui se dérouleront en Europe, dont les manœuvres internationales BALTOPS et SABER STRIKE prévues en mer Baltique et sur le territoire des pays baltes et de la Pologne.

De tels exercices sont organisés par les pays de l'Otan en Europe chaque année. En 2015, ils impliqueront environ 5.600 soldats, 49 navires, 61 avions et un sous-marin.

L'objectif principal des exercices SABER STRIKE consiste à perfectionner la coordination entre les forces terrestres des pays européens et l'aviation américaine, explique le National Interest.

Ministre US de la Défense Ashton Carter - Sputnik Afrique
Allemagne: conférence secrète du Pentagone sur la lutte contre Moscou
Selon le magazine, l'envoi de bombardiers stratégiques US en Europe s'inscrit dans le cadre des tentatives déployées par Washington en vue d'exercer des pressions sur la Fédération de Russie. Le NI rappelle que le chef du Pentagone Ashton Carter a récemment tenu en Allemagne une réunion avec le commandement militaire US en Europe et les ambassadeurs américains dans 14 pays européens pour évoquer la stratégie de réaction face aux éventuelles démarches de Moscou.

A l'issue de la réunion, M.Carter a annoncé que les Etats-Unis envisageaient d'intensifier les exercices militaires en Europe pour améliorer l'état de préparation des forces armées.

Certains médias américains citant des sources proches de l'administration Obama ont pour leur part annoncé que Washington étudiait également la possibilité d'augmenter les stocks d'armements près de la frontière russe dans le cadre de ses efforts visant à contenir la Russie.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала