Les déclarations de l'Otan contredisent son intention de renouer avec Moscou

© Sputnik . Rouslan Krivobok / Accéder à la base multimédiaMinistère russe des Affaires étrangères
Ministère russe des Affaires étrangères - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
La tendance de l'Otan à donner une interprétation partiale de la politique de Moscou cadre mal avec son désir de promouvoir des relations constructives avec la Russie.

Les propos tenus par le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg lors de sa récente visite aux Etats-Unis vont à l'encontre du désir — souvent déclaré par l'Alliance — de normaliser ses relations avec Moscou pour assurer la sécurité dans le monde, a annoncé vendredi le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué.

"Les déclarations faites par le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg lors de sa récente visite aux Etats-Unis n'ont pas tardé à retenir notre attention. Il ne fait aucun doute que ses interventions publiques visaient à séduire ses auditeurs américains", lit-on dans le communiqué mis en ligne sur le site de la diplomatie russe.

Czech's Republic Chief of Defence, Gen. Petr Pavel - Sputnik Afrique
Otan: la Russie peut envahir Kiev et les pays baltes en deux jours
 

Il est à noter que plus M. Stoltenberg s'approche de Washington, plus il durcit ses propos antirusses, ce qui confirme les doutes quant à son impartialité et son indépendance politique, indique Moscou. 

Ce facteur explique le "grand nombre de «clichés» et de mythes au sujet de la «menace émanant de l'Est», la tendance — traditionnelle pour l'Alliance — à dénaturer les faits et à donner des appréciations partiales", souligne le communiqué.

Jens Stoltenberg,  secrétaire général de l'Otan - Sputnik Afrique
L'Otan appelle la Russie à rendre ses exercices transparents

Jens Stoltenberg a appelé mardi la Russie à rendre ses exercices militaires "plus transparents" dans le contexte géopolitique actuel. 

"Il est évident que ces déclarations visent à justifier les mesures militaires onéreuses réalisées par l'Alliance près des frontières russes", affirme le ministère des Affaires étrangères.

"Une telle approche cadre mal avec le désir — déclaré par l'Otan — de rétablir des relations constructives avec la Russie pour assurer la sécurité dans la région euro-atlantique et le reste du monde", conclut le document.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала