Donetsk pilonnée: Lavrov invite l'OSCE à exiger le respect de la trêve par Kiev

© Sputnik . Mikhail Voskresensky / Accéder à la base multimédiaFlughafen von Donezk
Flughafen von Donezk - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a demandé à l'OSCE d'intervenir pour contraindre Kiev à stopper les bombardements de Donetsk à l'artillerie lourde.

OSCE observers inspect a damaged car near Shyrokyne village, eastern Ukraine, Monday, March 30, 2015 - Sputnik Afrique
Kiev accuse l'OSCE de désinformation
En apprenant que la ville de Donetsk a été bombardée à l'artillerie lourde, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a immédiatement appelé l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) à demander à Kiev de cesser les violations de la trêve en vigueur dans le Donbass, indique un communiqué mis en ligne sur le site de la diplomatie russe.

Les insurgés ont annoncé samedi soir que l'armée ukrainienne bombardait l'aéroport de Donetsk et les localités situées dans son voisinage, dont Spartak et Peski. Selon eux, les troupes pro-Kiev utilisaient des pièces d'artillerie de 120 et 150 millimètres. 

"Suite à l'information faisant état des bombardements de Donetsk à l'artillerie lourde, le ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a téléphoné au président de l'OSCE, le ministre serbe des Affaires étrangères Ivica Dacic, et l'a appelé à utiliser ses pouvoirs afin que la Mission spéciale d'observation de l'OSCE en Ukraine demande à Kiev d'arrêter cette violation grossière de l'accord de Minsk", lit-on dans le communiqué.

A vehicle of Special Monitoring Mission of the Organization for Security and Cooperation (OSCE) to Ukraine rides along a convoy of Ukrainian armed forces in Paraskoviyvka, eastern Ukraine, February 26, 2015. - Sputnik Afrique
Moscou appelle Kiev à cesser de contrôler les observateurs de l'OSCE
M.Dacic a assuré qu'il prendrait toutes les mesures nécessaires, constate le document.

Selon le président du parlement de la République populaire de Donetsk, Denis Pouchiline, "il s'agit d'une provocation visant à faire échouer la prochaine rencontre de Minsk susceptible d'accélérer le règlement pacifique du conflit". 

"Si cette rencontre n'a pas lieu, le processus de paix risque de se retrouver en danger. Il y a ceux qui ont intérêt à poursuivre les bombardements ou à nous provoquer à répondre par des mesures similaires", a déclaré M.Pouchiline.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала