Etats-Unis: 10 mds USD dépensés dans des projets antimissiles inefficaces

© AP Photo / US Navy - Ryan C. McGinleyThis image provided by the U.S. Navy shows the heavy lift vessel MV Blue Marlin entering Pearl Harbor, Hawaii with the Sea Based X-Band Radar (SBX) aboard Jan. 9 2006
This image provided by the U.S. Navy shows the heavy lift vessel MV Blue Marlin entering Pearl Harbor, Hawaii with the Sea Based X-Band Radar (SBX) aboard Jan. 9 2006 - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
L'agence US de défense antimissile (Missile Defence Agency) a affecté près de 10 mds USD à des programmes inefficaces, rapporte le Los Angeles Times.

Пентагон - Sputnik Afrique
ABM: les USA débloqueront 10 mds USD en 2016
Parmi les échecs les plus marquants figure le projet de radar flottant SBX (Sea-Based X-Band), dont le coût s'est élevé à 2,2 milliards de dollars. Le système, destiné notamment à détecter des missiles assaillants ainsi que des fausses cibles, a été jugé inutile dans le scénario d'attaque le plus probable avec plusieurs missiles lancés simultanément. Depuis 2013, le système reste presque inactif dans la base militaire de Pearl Harbour.

Le projet ABL (Airborne Laser) s'est également avéré inefficace, le laser étant doté d'une rayon d'action limitée, ce qui obligerait les avions équipés d'une telle arme à voler en permanence à proximité des frontières de l'ennemi, risquant d'être facilement abattus par ses systèmes antiaériens. Le projet d'un coût de 5,3 mds USD a été suspendu en 2012 après dix ans d'essais.

Standard Missile-3 (SM-3) - Sputnik Afrique
Expert: la défense antimissile US laisse à désirer
L'intercepteur de missiles Kinetic Energy Interceptor, destiné à des navires de guerre, a été finalement jugé trop vulnérable. Après six ans de travaux et 1,7 millard de dollars investis, le programme a été arrêté.

Le projet d'intercepteur Multiple Kill Vehicle, destiné à abattre les missiles de l'ennemi avec des fausses cibles, a été fermé à l'issue de quatre ans de travaux, sans avoir subi un seul essai. Le programme a coûté 700 millions de dollars.

Selon les experts cités par le journal, les dépenses aussi inefficaces sont expliquées par l'incapacité de l'Agence de défense antimissile d'analyser des projets alternatifs et de mener une évaluation indépendante des coûts des programmes.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала