L'A320 a contacté les contrôleurs aériens quelques minutes avant le crash

© REUTERS / French Interior MinistryA photo released March 25, 2015 by the French Interior Ministry shows a rescue worker near a fuselage section amongst the debris at the crash site of an Airbus A320, near Seyne-les-Alpes
A photo released March 25, 2015 by the French Interior Ministry shows a rescue worker near a fuselage section amongst the debris at the crash site of an Airbus A320, near Seyne-les-Alpes - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Selon un rapport publié par le magazine Bild, l'Airbus A320 de Germanwings a confirmé avoir reçu les indications des aiguilleurs du ciel français à 10h30 locales avant d'entamer une descente sans en avoir demandé l'autorisation à 10h31'02.

Crash d'un A320 allemand dans les Alpes - Sputnik Afrique
Infographies
Crash d'un A320 allemand dans les Alpes
L'équipage de l'Airbus A320 de Germanwings, qui s'est écrasé mardi dans les Alpes françaises, avait communiqué avec les contrôleurs aériens français avant d'entamer une descente sans en avoir demandé l'autorisation, est-il indiqué dans un rapport publié mercredi par le magazine allemand Bild.

Selon le premier rapport consacré à l'historique du vol 4U9525, que tous les systèmes de bord de l'appareil étaient en bon état. L'avion a confirmé avoir reçu les indications des aiguilleurs du ciel français à 10h30 locales. 

Hélicoptère près du lieu de crash d'Airbus A320 - Sputnik Afrique
Crash de l’A320: les experts perplexes face au "comportement anormal" de l'équipage
Il a entamé une descente sans en avoir demandé l'autorisation à 10h31'02. D'après les radars français, il perdait de l'altitude avec une vitesse de 17,8 mètres par seconde. Les contrôleurs aériens ont essayé en vain de rétablir le contact avec l'Airbus. A 10h35'08, ils essayaient toujours de contacter l'équipage, selon le rapport. 

A 10h35, les secours ont été alertés. Les contrôleurs aériens ont tenté de rétablir la communication avec l'équipage jusqu'à la disparition de l'appareil des écrans radars à 10h40. Sa vitesse au moment de disparition était de 1,890 m/s.

Crash : vaste opération de recherche dans les Alpes - Sputnik Afrique
Crash : vaste opération de recherche dans les Alpes
A 10h49, deux hélicoptères de sauvetage se sont rendus dans le secteur où l'avion a cessé de répondre aux appels. Ils ont repéré les débris de l'Airbus à 11h10.

L'Airbus A320 de la compagnie low cost allemande Germanwings reliant Barcelone à Düsseldorf s'est écrasé mardi dans les Alpes-de-Haute-Provence, près de la ville de Barcelonnette, sans laisser de survivant. 150 personnes se trouvaient à bord de l'avion.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала