Armes US pour l'Ukraine: pas de décision pour le moment selon Kerry

© REUTERS / Yuri Gripas U.S. Secretary of State John Kerry testifies at a Senate Appropriations State, Foreign Operations and Related Programs Subcommittee hearing on review FY2016 funding request and budget justification for the State Department on Capitol Hill in Washington February 24, 2015.
U.S. Secretary of State John Kerry testifies at a Senate Appropriations State, Foreign Operations and Related Programs Subcommittee hearing on review FY2016 funding request and budget justification for the State Department on Capitol Hill in Washington February 24, 2015. - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Washington hésite à livrer des armes létales à Kiev, les Etats-Unis "ne cherchant pas le conflit" avec la Russie.

President Barack Obama listens as Jordan's King Abdullah II speaks during their meeting on Friday, Dec. 5, 2014, in the Oval Office of the White House in Washington. - Sputnik Afrique
Armes pour l'Ukraine: Obama à la croisée des chemins
Les Etats-Unis n'ont pas encore pris de décision sur des livraisons d'armes à l'Ukraine, a affirmé mardi le secrétaire d'Etat américain John Kerry.

"Cette discussion est en cours à présent au sein de l'administration", a déclaré M.Kerry, intervenant au Sénat.

Et d'ajouter que le président n'avait pas pris de décision pour le moment.

Le président des Etats-Unis Barack Obama est dans une situation des plus complexes concernant l’Ukraine, sa décision de livrer des armes risquant de transformer ce conflit régional en confrontation globale écrit l'hebdomadaire américain National Journal. 

Боец батальона Айдар - Sputnik Afrique
Une majorité d'Américains hostiles à la livraison d'armes à l'Ukraine
La livraison d'armes à Kiev pourrait être évaluée par la Russie comme une invasion directe de l'Ukraine par les Américains et pousser Moscou à y introduire ses troupes. Ainsi, Moscou et Washington risquent de s'engager dans une confrontation armée qui avait pu être évitée même à l'époque de la guerre froide, relève le magazine. 

Selon un sondage réalisé par le Pew Research Center, la plupart des Américains sont opposés à l'éventuelle livraison d'armes aux autorités de Kiev, mais soutiennent les sanctions antirusses.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала