Attaques de Copenhague: le dessinateur Lars Vilks au secret

S'abonnerTelegram
Le caricaturiste suédois Lars Vilks était présent au débat sur l'islamisme et la liberté d'expression dans le centre culturel à Copenhague cible de coups de feu samedi dernier.

Fusillades de Copenhague: Nous sommes tous Danois - Sputnik Afrique
Fusillades de Copenhague: "Nous sommes tous Danois"
Le dessinateur suédois Lars Vilks, cible présumée de l'attaque dans un centre culturel de Copenhague le 14 février, s'est réfugié dans un lieu tenu secret jusqu'à nouvel ordre, a rapporté lundi la chaîne de télévision britannique Channel 4 News.

"Je suis dans un refuge secret. Je ne peux pas vous indiquer le pays. Je peux dire que je resterai ici jusqu'à ce que la situation soit clarifiée", a indiqué M.Vilks.

M.Vilks a indiqué qu'il continuerait de dessiner des caricatures du prophète Mahomet, puisque que son image auprès des islamistes ne pouvait pas s'améliorer. 

Caricatures de Mahomet: Al-Qaïda menace de frapper les grandes sociétés suédoises
Le caricaturiste suédois de 68 ans, qui vit sous protection policière en permanence, a déjà fait l'objet de plusieurs tentatives d'assassinat depuis la publication d'une caricature de Mahomet en août 2007. Al-Qaïda a mis sa tête à prix de 100.000 dollars.

Selon une porte-parole de la police danoise, Ewa-Gun Westford, citée par l'agence AFP, le domicile de M.Vilks à Höganäs (sud de la Suède) "n'est pas un endroit où il est en sécurité. Il doit aller dans un lieu sûr".

Des inconnus ont ouvert le feu le 14 février dernier au centre culturel de Krudttønden à Copenhague, tuant le réalisateur danois Finn Nørgaard et blessant trois policiers. Le centre abritait un débat sur l'islamisme et la liberté d'expression en hommage à Charlie hebdo. Selon la police danoise, les attaquants visaient l'artiste suédois Lars Vilks. Quelques heures après l'attaque contre le centre culturel, des coups de feu ont retenti près de la synagogue de Copenhague lorsqu'une cérémonie avait lieu à l'intérieur. Une personne a été tuée et deux policiers blessés. 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала